Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 08:36
Jean-François
Jean-François

UNE BIEN TRISTE NOUVELLE

Au soir du 10 juin, c'était vendredi, une très mauvaise nouvelle me parvient par Béatrice une amie commune : Jean-François Dutheil est décédé. Pour moi une nouvelle sidérante. L'évènement serait arrivé hier matin ou durant la nuit précédente au Burkina où il passait ses vacances. Sans doute le cœur. Son corps sera rapatrié d'ici quelques jours mais cela ne parait pas simple. Sa femme Mirelle et ses enfants sont dans cette attente. Élu Vert du Loir-et-Cher au Conseil régional de 1998 à 2004. Le Président Sapin lui avait confié une mission à la Coopération décentralisée. Mission qui le passionnait et qui lui correspondait. Il l'a menée avec beaucoup d'engagement et de détermination comme il savait faire. Il fut également Président des Verts Centre et du Loir-et-Cher. Le monde politique l’intéressait mais n'était pas l'espace où il s’épanouissait le mieux. Sans doute ce milieu et ses codes ne correspondaient pas à sa façon de voir la vie. Bien au delà des Verts c'est au sein des clubs "Connaitre et Protéger la Nature" dont il fut dès leur début l'un des piliers importants tant sur le plan national qu'au niveau international qu'il s'est investi comme il savait le faire. Grand voyageur il n'a pas non plus ménagé ses efforts sur le développement des clubs CPN en Afrique. Continent qui lui était cher au point d'y vivre ses derniers instants. Ne perdons pas de vue l’œnologue averti, compétent, reconnu qu'il était, ni le gourmet et... gourmand qui lui faisait courir les routes pour découvrir une bonne table.

Je retiens de toi ta discrétion et ta générosité que tu n'affichais pas mais que tu pratiquais professionnellement en tant que dentiste (et bon) auprès des plus précaires. Ton humanité sans frontières, ta disponibilité, ton écoute, ton intelligence toujours en éveil et utile aux autres...

Mireille ta femme et complice, tes enfants Charly, Robin et May, tous les autres membres de ta famille, tes proches et amis, recevez toutes mes pensées affectueuses en ces instants douloureux...de ta disparition.

Salut Jean-François. Respect...

Jean-François Dutheil, un homme de bien n'est plus...
Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans coup de coeur
commenter cet article
14 mars 2015 6 14 /03 /mars /2015 12:17
Ce blog a huit ans déjà...

BON ANNIVERSAIRE...

Le 13 mars 2007 j'ouvrais ce blog. C'est un copain proche, Alain Faré qui alors construit la première version. Il me disait toujours que je n'arriverais jamais à le gérer. Fin 2008, c'est moi qui, à son grand étonnement, ai repris l'administration et géré cet espace. Parfois, sur une difficulté nous nous concertions et trouvions ensemble la solution. Mais après un magnifique dimanche ensoleillé de septembre 2012, Alain s'en est allé brutalement, sans crier gare, des suites d'un accident qui semblait se résoudre tranquillement. Alain je ne t'oublie pas, merci.

Il y a environ deux ans, mon hébergeur Over-Blog a modifié l'administration du blog. Cela devait faciliter les choses ! "L'administration", c'est ce que vous ne voyez pas et qui permet la mise en forme des articles, des pages, des différents modules, des illustrations et tout ce qui vous est donné de voir en visitant le blog. Ce qui devait-être simple est alors devenu beaucoup plus compliqué qu'annoncé, comme si on était passé du statut d'amateur à celui de pro. Depuis, j'ai beaucoup de difficultés à gérer la mise en page, ce qui ralentit considérablement le rythme des publications. Depuis tout ce temps, régulièrement, j'explore les "tuyauteries" afin de comprendre et de débloquer la situation. J'ai avancé et modifié déjà quelques points mais il reste encore deux gros blocages particulièrement à propos des illustrations et des textes situés dans la colonne de droite. Mais promis, je pense régler ces problèmes dans le mois qui vient...

En huit années, ce sont un peu plus de 600 pages et articles que je vous ai proposés et je compte bien poursuivre mes publications en les améliorant au mieux. Pour ceux qui s'étonnent que j'aborde un peu tout, qu'ils comprennent bien que je n'ai pas de sujets tabous et que je ne me limite pas à la seule politique. Heureusement pour moi, et pour vous ! A bientôt...

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 10:28
365 jours pour les droits de la femme

TOUT EST DIT MAIS RIEN N'EST GAGNE, VIGILANCE, VIGILANCE

365 jours pour les droits de la femme
Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 09:37
Nouvel an chinois, bonne année à vous...sous le signe du mouton-chèvre de bois

TOUS MES VŒUX

Les évènements de ce début d'année ne m'ont pas permis de vous faire parvenir mes meilleurs vœux pour 2015. Je profite du nouvel an chinois pour le faire. C'est donc sous le signe du mouton- chèvre de bois, que je vous souhaite plein de bonne choses pour cette nouvelle année...

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 18:28
St Valentin viens ma belle...

DANSONS L'AMOUR ET LA VIE
Dans ce monde de brutes où le pire ne semble jamais atteint, autour de nous, on bombarde, on brûle, on égorge, on exécute à qui mieux mieux des populations entières, des hommes, des enfants, des femmes traitées comme esclaves sexuelles! On flingue à tout va au prétexte de l’origine, d’une croyance ou encore de s’être trouvé là par hasard sur le mauvais lieu au mauvais moment. Enfin parce que l’on est laïc, dessinateur, libre et que l’on s’exprime au même titre que ceux qui veulent nous imposer leurs façons d’être sans même se poser la question si cela ne dérange personne.

Alors, en ce jour de St Valentin, viens ma douce, ma belle, ma jolie, viens contre moi et, corps à corps, laissons-nous aller à la danse de l’amour et de la vie.

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 10:23
Charlie les  jours d'après...merci à toi julos Beaucarne...

MERCI A TOI MON JEAN-LOUIS

Hier tu m'as envoyé ce beau message et cette très belle lettre écrite par Julos qui a été l'un des lecteurs attentif d'ECOLOGIE-Infos. Cette lettre écrite à l'instant où son amour lui était arraché à tout jamais par un acte fou, je ne la connaissais pas, elle est magnifique et fait du bien...

La blessure est violente, l'émotion profonde.Si je suis ce que je suis (certains coquins diront: c'est pas terrible !) c'est en partie grâce à ma rencontre avec Hara-Kiri, puis Charlie Hebdo, à l'époque de mes quinze ans où il fallait les lire en cachette au lycée et où il était strictement interdit de les lire pendant son service militaire . ( Difficile à imaginer en écoutant les chanteurs du bal des hypocrites). Le fascisme a tué, assassiné les chantres du pacifisme, de la tolérance, de l'humour , de l'antiracisme et de l'antisémitisme. Que vienne enfin une réelle analyse politique de la relation orient-occident.​

Et j'ai repensé à Julos Beaucarne et à ce qu'il avait écrit après l'assassinat de sa femme. Il faut reboiser l'âme humaine

Jean-Louis MARTIN

Julos Beaucarne - nuit du 2 au 3 février 1975 - Ecrit après l’assassinat de sa femme par leur jardinier.

Amis bien aimés

Ma loulou est partie pour le pays de l'envers du décor. Un homme lui a donné neuf coups de poignards dans sa peau douce. C'est la société qui est malade. Il nous faut la remettre d'aplomb et d'équerre, par l'amour, et l'amitié, et la persuasion.

C'est l'histoire de mon petit amour à moi, arrêté sur le seuil de ses 33 ans. Ne perdons pas courage, ni vous ni moi, je vais continuer ma vie et mes voyages avec ce poids à porter en plus et mes 2 chéris qui lui ressemblent.

Sans vous commander, je vous demande d'aimer plus que jamais ceux qui vous sont proches. Le monde est une triste boutique, les cœurs purs doivent se mettre ensemble pour l'embellir, il faut reboiser l'âme humaine. Je resterai sur le pont, je resterai un jardinier, je cultiverai mes plantes de langage. A travers mes dires, vous retrouverez ma bien-aimée ; il n'est de vrai que l'amitié et l'amour. Je suis maintenant très loin au fond du panier des tristesses. On doit manger chacun, dit-on, un sac de charbon pour aller en paradis. Ah ! Comme j'aimerais qu'il y ait un paradis, comme ce serait doux les retrouvailles.

En attendant, à vous autres, mes amis de l' ici-bas, face à ce qui m'arrive, je prends la liberté, moi qui ne suis qu'un histrion, qu'un batteur de planches, qu'un comédien qui fait du rêve avec du vent, je prends la liberté de vous écrire pour vous dire ce à quoi je pense aujourd'hui : Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers.

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 13:36
GATINAIS : CADEAUX DE PROXIMITE C’EST POSSIBLE !

TROIS OUVRAGES PARMI D’AUTRES

Ce texte n’est pas une publicité mais s’inscrit dans une démarche du « Gâtinais en Transition ». Il convient de favoriser les talents, l’économie et l’emploi local. En ces périodes de fêtes, donc de cadeaux, je vous suggère d’offrir quelques ouvrages des Editions de l’Ecluse installées à Chatillon-Coligny, en Gâtinais. De très beaux et bons livres sont ainsi produits, à la fois par des auteurs locaux et des éditions locales. J’ai sélectionné trois ouvrages récents parmi des dizaines d’autres du catalogue des Editions.

D’abord le dernier des cinq « Polars du Gâtinais » déjà édités : « Meurtres à l’Abbaye » de Jean-Marie Perrotin, dont les actions se déroulent à Ferrière-en Gâtinais à cinq siècles de distance. Je ne vous en dis pas plus, et vous laisse le plaisir de dévorer ce roman jusqu’à son épilogue…

Je vous propose dans les grands livres, la deuxième édition de « La Chaussée » (quartier de Montargis), avec de nouveaux témoignages et photographies des anciens de ce faubourg rassemblés par Liliane Brulez en mémoire de ses grands-parents. Sans doute est-il très pointu sur ce quartier et son évolution, mais, au-delà du travail de mémoire locale, cet ouvrage peut être plaqué à d’autres histoires et autres lieux qui ont connu les mêmes changements urbanistiques et de société durant les années 60-70. (181 pages). A quand le même travail sur le Faubourg d’Orléans ? (Montargis)

Le troisième ouvrage est celui d’Henri Ledroit : « La graisse mais pas les os », un ouvrage grave et très illustré du parcours d’un homme du peuple et des épreuves que lui et les siens ont traversées en des périodes sombres et violentes, mais pas seulement, c’est d’une vie dont il s’agit. Henri Ledroit a été arrêté à l’âge de 20 ans en tant que militant communiste, avec sa mère et son frère, et déporté à Mauthausen en 1943. Henriette sa mère a été assassinée à Ravensbrück. Ce travail de mémoire a été réalisé à plusieurs mains dont l’intéressé âgé de 91 ans et une amie elle-même héritière de la mémoire de son oncle déporté en 1944. « Je considère que j’ai deux vies, une première jusqu’à 23 ans en 1945, et une deuxième jusqu’à maintenant. ». Des vies riches d’évènements qui collent à l’histoire. Un ouvrage fort et riche de documents illustrant toutes ces décennies. (164 pages).

N’hésitez pas à vous connecter soi par e-mail : contact@editions-de-lecluse.com ou de vous rendre sur le site : www.editions-de-lecluse.com. Tél : 02 38 96 05 96 ou par courrier BP 24- 45230 Chatillon-Coligny.

GATINAIS : CADEAUX DE PROXIMITE C’EST POSSIBLE !
GATINAIS : CADEAUX DE PROXIMITE C’EST POSSIBLE !
Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 15:47
Merci Julien Clergue pour tous vos cadeaux en images

ET QUELLES PHOTOS !

Lucien Clergue est né à Arles en 1934. Il apprend le violon avant de se consacrer entièrement à la photographie.En 1969, il crée les Rencontres Internationales de la Photographie. Il a publié plus de 75 livres, réalisé une vingtaine de courts et moyens métrages. Ses œuvres figurent dans les collections des plus grands musées. Il est le premier photographe à entrer à l'Académie des Beaux Arts. Il est décédé aujourd'hui.

Le photographe Lucien Clergue

Le photographe Lucien Clergue

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 18:15
1915 Le cafard ?  C'est le besoin d'aimer écrit Moriss

LE CAFARD

De belles pensées écrites par Maurice Beauvillet de Montargis, dans son petit cahier d'abord sur le front puis comme prisonnier...merci Morris.

Maurice a tenu un petit cahier dans lequel il consignait toutes sortes de textes, dont une pièce de théâtre en 5 actes, des poésies, récits du front, souvenir de Notre Dame de Lorette mai 1915, monologue comique, chanson sur les poux et autres chansonnettes, vie du prisonnier, et plein de petits mots.

Le cafard mais à tout prendre qu’est-ce ? Le souvenir ému doux comme une caresse, un trop timide aveu qu’on voudrait confesser, le futur conjugué du joli verbe aimer. C’est une lèvre en fleur dont on serait l’abeille, c’est un bruit de baisers qui bourdonne à l’oreille, un cœur qu’on croyait mort qui va ressusciter et pour une âme sœur tendrement palpiter. C’est le regret d’avoir gâché sa vie, de n’avoir pas compris toute la poésie d’un bonheur fugitif qu’on n’a point savouré. On aime toujours mieux quand on est séparé, c’est un désir ardent que la soif exaspère. Une soif d’infini qui sait me désaltérer. C’est la chanson d’amour, l’éternelle chanson. Du cafard au baiser, il n’y a qu’un frisson. Le cafard à quoi bon protester !

Le cafard voyez-vous, c’est le besoin d'aimer.

Moriss

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 13:54
Festival de Cannes, souvenir...

UN CLIN D’ŒIL TOUT PERSONNEL

A quelques heures du palmarès de la 67ème édition du festival de Cannes, juste pour le plaisir, une petite anecdote. Ne perdons pas de vue que c’est Jean Zay, ministre de l’Éducation nationale et des Beaux arts du Front Populaire qui accepta des propositions pour créer un festival international du film en France. Il s’agissait de répondre à l’intrusion des nazis et des fascistes italiens dans le cinéma comme par exemple la Mostra de Venise.

Une fois le lieu choisi, à Cannes, il est décidé d’organiser le 1er festival en septembre 1939. Dès le mois d’août, nombre de vedettes et de représentants des studios américains et anglais se dirigèrent vers le Festival. Le 2 septembre, sans déclaration de guerre, l’Allemagne nazie envahit la Pologne. La guerre est déclarée, le festival est annulé.

Jean Zay est assassiné par la milice française en juin 1944, mais le festival va lui survivre et sa 1ère édition voit le jour en 1946.

Ecologie-Infos, durant des années, a participé au Festival de Cannes. Sylvain Garel, ancien élu EELV du 18ème arrondissement et Président du groupe au Conseil de Paris jusqu’en mars dernier, était accrédité comme critique par le festival pour le journal dans lequel il assurait la rubrique cinéma.

La région Centre a participé au financement du film de Gilles Marchand « Qui a tué Bambi ». A cette occasion en 2001, j’ai monté et descendu les marches sur le célèbre tapis rouge du festival J’accompagnais avec mon collègue Bernard Valette (autre vice-président), le Président de la région Alain Rafesthain.

J’en garde un bon et agréable souvenir.

Comme je le dis dans le texte j'accompagne le président Rafesthain, mais comme vous pouvez le voir je le surveille, ici en compagnie de l'actrice Catherine Jacob. Photo du haut.

Comme je le dis dans le texte j'accompagne le président Rafesthain, mais comme vous pouvez le voir je le surveille, ici en compagnie de l'actrice Catherine Jacob. Photo du haut.

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean-Luc BURGUNDER
  •   le blog de Jean-Luc BURGUNDER
  • : Au-delà de mes opinions écologistes et de mon engagement depuis 1970, je suis libre de ma pensée et un citoyen comme les autres. J'ai mes certitudes, mes doutes, mes questionnements, mes coups de cœur, mes espoirs, mes colères et une curiosité toujours en éveil. De plus, sur ce blog, je ne me limite pas à la politique institutionnelle mais élargi ce périmètre à toutes les dimensions de la vie. La politique n’est-elle pas la vie de la citée ?
  • Contact

Rechercher

Edward Hopper

L'expo est terminée, les oeuvres restent....numérisation0781

numerisation0782.jpg

PUSSY RIOT, RESTONS MOBILISES JUSQU'A LEUR LIBERATION

 

Nadejda Tolokonnikova (22 ans), Ekaterina Samoutsevitch (29 ans), et Maria Alekhina (24 ans), quasiment inconnues jusqu'alors, ont été condamnées le 17 août 2012 à deux ans de détention en camp pour «hooliganisme» et «incitation à la haine religieuse» pour avoir chanté en février, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une «prière punk» d'une minute trente dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, demandant à la Sainte Vierge de «chasser Poutine». Cinq des dix chanteuses du Groupe Pussy Riot ont pris part à l'action, trois ont été arrêtées, les deux autres sont en fuite... Elles ont fait appel du jugement. Les artistes français sont restés d'une discrétion étonnante.

 

542375 4005555250810 157558470 n

Nadejda Tolokonnikova

Liste Des Pages

VIème République, 1980 une idée part, 2012 une idée...

numerisation0344.jpg

 

C'est au "Club de la Presse" d'Europe 1, le 30 novembre 1980, que Brice Lalonde, candidat aux présidentielles de 1981 de l'ensemble des écologistes, demande un changement de Constitution et le passage à une VIème République. Depuis 32 ans les écologistes n'ont eu de cesse de réclamer cette nouvelle Constitution. Aujourd'hui, après nous avoir raillés durant trois décennies, il y a tous ceux qui défilent en appellant de leurs souhaits l'avènement de cette fameuse VIème, comme quoi au bout de tout ce temps la victoire des idées nous revient. Ci-dessus la couverture d'ECOLOGIE n°333 de janvier 1980 (journal que j'animais). Pour en savoir plus sur ce blog, allez à mars 2007, bonne lecture.

Catégories

Prendre l'air...

2012-08-06--Bretagne-5-062.JPG

L'info d'hier et d'aujourd'hui

numérisation0756

 

En 1970, l’information militante écologiste ne passe pas, c’est le blocage dans les médias nationaux et plus encore régionaux. Outre le mépris de cette « grande presse », la communication et la liaison entre la multitude des groupes écologistes sont inexistantes à l’exception des écrits et des notes de Pierre Fournier dans Charlie Hebdo et des bonnes adresses dans le mensuel Actuel.

 

Le « Tout passe » est la formule clé qui fait toute l’originalité de l’APRE. L’équipe technique de Montargis se contente alors de rassembler les informations envoyées par les groupes ou individus, de les classer, les présenter, les envoyer aux abonnés et à l’ensemble de la presse. « Tout Passe », même parfois les réflexions les plus saugrenues, mais l’APRE est un lieu d’expression ouvert à tous, sans exclusive idéologique, culturelle ou spirituelle, sans qu’aucune sélection ne soit opérée. Avec les moyens de l’époque, nous étions déjà dans la démarche et l’esprit des réseaux sociaux d’aujourd’hui, la technologie en moins.

 

Le projet n’est pas journalistique. Le rôle assigné à cette Agence de Presse est de collecter toute information touchant à l’écologie, aussi bien celles militantes que celles du domaine scientifique. Les sources proviennent de tout groupe ou mouvement, de toute association ou personne, intéressés par une diffusion et une circulation plus large de l’information écologique. Il s’agit alors de transmettre toutes les informations réunies, seule liaison hebdomadaire au service des militants et pour sensibiliser les grands médias à l’écologie dont ils ne parlent jamais. Il faut dire que tous les grands journaux et autres médias (radios, télés) sont destinataires d’un ou plusieurs exemplaires gratuits pour des journalistes ciblés Ces services de presse gratuits sont considérés comme un acte militant. De même, toutes les informations insérées dans le bulletin sont gratuites, et seul le montant des abonnements permet au bulletin de l’APRE d’être publié et expédié chaque semaine.

numérisation0176

Le numéro d'avril 1979 d'ECOLOGIE annonce à sa " une" l'accident nucléaire de Three Mile Island, et également Europe Ecologie qui annonce sa candidature aux élections européennes du mois de juin. Les Ecologistes ont obtenu 7,4% aux élections cantonales.

 

Le numéro de mai 1986, c'est la catastrophe de Tchernobyl en URSS. Aujourd'hui c'est Fukushima au Japon. L'actualité d'hier ne cesse de rattraper celle d'aujourd'hui. C'est pourquoi , alors que de 1973 à 1992, durant 20 ans, j'ai créé et animé des structures d'éditions, de production et de diffusion de la presse écologiste (Agence Presse Ecologie et Ecologie), 462 numéros parus, 30 dossiers et livres thématiques dont le premier ouvrage généraliste sur l'énergie solaire en France (1976), j'ai décidé de réouvrir cette presse et vous en faire partager les bons morceaux, non pas par nostalgie, mais simplement pour comparer et faire ressurgir ce qui fut un investissement financier important, un réseaux de compétences, de talents, d'intelligence collective et de solidarité. C'est incroyable ce que pour l'écologie, l'actualité d'aujourd'hui colle à celle d'hier. C'est pourquoi lorsque l'information le justifiera,  je vous livrerai des illustrations ou des articles parus durant ces 20 ans de l'APRE et d'ECOLOGIE. Vous serez surpris.

numérisation0175

Tourner manège...

2012-08-06 Bretagne 5 022