Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 10:28
365 jours pour les droits de la femme

TOUT EST DIT MAIS RIEN N'EST GAGNE, VIGILANCE, VIGILANCE

365 jours pour les droits de la femme
Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 18:51
Montargis du nouveau, une Galerie de peinture et une Librairie

LA CULTURE FAIT VITRINE...

Pour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle : l’ouverture d’une galerie de peinture à Montargis. Il faut remonter à 1966 où un graphiste publicitaire en avait ouvert une au 12 de la rue du Four Dieu. Dans le même temps, à l’angle de la rue Gambetta et de la rue du Général Leclerc, près de l’Eglise, un peintre local avait également installé son atelier-exposition. Donc bienvenue à cette nouvelle aventure.

A presque 40 ans de distance, un nouveau graphiste prend la relève. Sa différence vient principalement de l’offre technologique puisque aujourd’hui il crée des sites web professionnels, de plus il souhaite développer la 3D, projet qui pourrait également voir le jour dans la démarche « Gâtinais en transition ».

Et d’une nouvelle librairie…

La nouvelle librairie se situe 70 rue du Général Leclerc, à quelques pas de la nouvelle galerie. La Librairie du Hérisson c’est son nom où je vous invite à venir à la rencontre de Gilbert Sinoué le samedi 28 Février de 15h00 à 17h30 pour la dédicace de son dernier livre "L'Aigle Egyptien, Nasser". !

Gilbert Sinoué est l’auteur de nombreux ouvrages dont : Avicenne ou la route d’Ispahan, l’Egyptienne, la Pourpre et l’Olivier, La fille du Nil, le Livre de Saphir et beaucoup d’autres encore…

(Coupure de presse Eclaireur du Gâtinais du 18 février 2015)

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Montargis
commenter cet article
19 février 2015 4 19 /02 /février /2015 09:37
Nouvel an chinois, bonne année à vous...sous le signe du mouton-chèvre de bois

TOUS MES VŒUX

Les évènements de ce début d'année ne m'ont pas permis de vous faire parvenir mes meilleurs vœux pour 2015. Je profite du nouvel an chinois pour le faire. C'est donc sous le signe du mouton- chèvre de bois, que je vous souhaite plein de bonne choses pour cette nouvelle année...

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
18 février 2015 3 18 /02 /février /2015 09:07
Jean-Noël CARDOUX sénateur du Loiret prêt à empoisonner le Gâtinais au pétrole de schiste

CARDOUX: APRÈS MOI LE DÉLUGE

Un groupe de sénateurs UMP au sein duquel figure Jean-Noël CARDOUX, a déposé un amendement à la loi de transition énergétique de façon à engager la France vers l'exploitation des gaz de schistes. Au nom de "la nécessaire identification du potentiel énergétique de la France", il faudrait donc chercher à savoir si notre pays dispose de réserves d'hydrocarbures non-conventionnels, même s'il est évident que leur exploitation serait une catastrophe pour l'environnement immédiat et un puissant accélérateur des changements climatiques qui nous menacent chaque jour davantage.

A ce compte-là, on pourrait tout aussi bien "identifier le potentiel énergétique" de l'installation d'un réacteur nucléaire dans le château de Sully, sous prétexte que les murs en sont épais. Mais ce n'est pas parce qu'une ânerie est techniquement possible qu'il faut forcément en "identifier le potentiel".

Dans notre département, il est probable que le Gâtinais recèle quelques réserves de pétrole de schistes : pourtant contrairement à ce qu'imagine Jean-Noël le sénateur CARDOUX, ce ne serait pas un cadeau pour la population.

Malgré toutes les promesses des firmes multinationales qui lorgnent sur cette manne, son exploitation mettrait en péril l'approvisionnement en eau de toute la région et nous pourrions dire adieu aux paysages, à l'agriculture et à la biodiversité du Gâtinais qui font son patrimoine et sa richesse.

L'UMP du Loiret rêve donc de faire sauter le moratoire sur les gaz de schistes, pourtant instauré sous la présidence de Nicolas Sarkozy, et ne craint pas de ravager le territoire au profit des multinationales pétrolières. On comprend mieux pourquoi la majorité départementale a combattu le vœu déposé par les élus écologistes en septembre 2012 pour "la mise en œuvre dans le Loiret d'une transition énergétique qui s'appuie sur la sobriété énergétique, l'efficacité et les sources d'énergies renouvelables plutôt que sur des ressources fossiles".

Jean-Luc BURGUNDER, porte-parole d'EELV Gâtinais

Moïsette CROSNIER et Thierry SOLER, porte-parole d'EELV Orléanais

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Ecologie
commenter cet article
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 15:35
Gâtinais en Transition

ENSEMBLE, VIVRE ET TRAVAILLER AUTREMENT

Particuliers, créateurs, artisans, agriculteurs, entrepreneurs, commerçants, associatifs, institutionnels et élus, quel que soit votre âge, sexe, origine, handicap, avec ou sans emploi, vous êtes concernés.

La démarche « Gâtinais en transition : ensemble vivre et travailler autrement » s’est imposée sur un triple constat. Le premier : sommes-nous toujours condamnés à subir les crises économiques, sociales et écologiques en cours ? Le second : les grandes difficultés de toutes natures dans lesquelles se trouvent le bassin de vie et les habitants de Montargis et plus largement du Gâtinais. Le troisième : le constat d’un absentéisme électoral qui ne cesse de progresser et pose la question de la dégradation de la démocratie représentative et de sa légitimité dans l’inconscient du corps social. Il nous est apparu la nécessité d’une action publique locale autour de la Transition tournée en priorité concrètement vers le terrain et sur des enjeux utiles à tous, à court, moyen et long terme. Montargis et le Gâtinais, pour être innovants et retrouver de l’activité locale, ont besoin de tous les talents de leurs habitants. Évoluons ensemble car faute d’outils adaptés et développés sur ce territoire, trop de projets individuels et collectifs sont abandonnés alors que les besoins sont grands.

En Gâtinais, dans un contexte local et global dur tant sur l’économique, le social, l’environnemental et le politique, nous n’avons de cesse de défendre l’économie, l’emploi, la formation par l’innovation et la culture. Autant de thèmes que nous estimons nécessaires pour la renaissance, l’attractivité et la viabilité de notre territoire. C’est pourquoi nous nous engageons et enclenchons ce processus devant permettre concrètement la mise en place de propositions positives. Il n’existe pas de « solution unique » et on ne fait rien seul. On doit tout essayer pour valoriser au mieux les désirs, les atouts, les compétences, les talents, l’imagination et l’énergie des habitants dans un esprit de complémentarité.

La Transition est une démarche en soi que chaque territoire s’approprie et adapte en fonction de sa localisation. Différents mouvements de transition déjà existants à l’étranger et en France proposent de nombreux exemples concrets de réussites locales et des concepts pertinents pour envisager un avenir de proximité soutenable. Par exemple, une réelle relocalisation pluridisciplinaire de l’économie, donc de l’emploi, s’appuie sur les expertises et les potentiels locaux.

Cela oblige à favoriser, sans esprit partisan, l’accélération de la mise en réseau de tous les acteurs du territoire de divers horizons et activités, tout le monde est concerné : Les mouvements de transition existants offrent et témoignent de nombreux exemples de réussites et d’une forte créativité en matière d’émergence et de nouveaux concepts innovants. Par la mise en articulation d’acteurs variés, ils proposent aussi des modèles de développement conviviaux, positifs et rassembleurs, basés sur la prise d’initiatives et une large participation citoyenne. C’est donc un modèle qui s’appuie sur des stratégies multi-acteurs en co-construction très ouvertes.

Ce projet de Transition revendique l’ambition d’une nécessaire projection du territoire Gâtinais et de son bassin de vie vers un avenir résilient, tant du point de vue de l’économie que de celui de l’environnement et des ressources. Son ambition est bien celle de passer de la théorie et de la parole à celle du concret dans le pratico-pratique utile pour le plus grand nombre.

L’objectif est la mise en mouvement des acteurs du territoire sur une forme conviviale, participative et interactive, afin de faire émerger des thématiques, des idées, des pistes de projets. Il s’agit de créer une dynamique autour du « Gâtinais en transition ».

VOUS ÊTES LES BIENVENUS :

Gatinaisentransition@orange.fr ou Gâtinais en transition sur Facebook

A bientôt

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Ecologie
commenter cet article
14 février 2015 6 14 /02 /février /2015 18:28
St Valentin viens ma belle...

DANSONS L'AMOUR ET LA VIE
Dans ce monde de brutes où le pire ne semble jamais atteint, autour de nous, on bombarde, on brûle, on égorge, on exécute à qui mieux mieux des populations entières, des hommes, des enfants, des femmes traitées comme esclaves sexuelles! On flingue à tout va au prétexte de l’origine, d’une croyance ou encore de s’être trouvé là par hasard sur le mauvais lieu au mauvais moment. Enfin parce que l’on est laïc, dessinateur, libre et que l’on s’exprime au même titre que ceux qui veulent nous imposer leurs façons d’être sans même se poser la question si cela ne dérange personne.

Alors, en ce jour de St Valentin, viens ma douce, ma belle, ma jolie, viens contre moi et, corps à corps, laissons-nous aller à la danse de l’amour et de la vie.

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 10:23
Charlie les  jours d'après...merci à toi julos Beaucarne...

MERCI A TOI MON JEAN-LOUIS

Hier tu m'as envoyé ce beau message et cette très belle lettre écrite par Julos qui a été l'un des lecteurs attentif d'ECOLOGIE-Infos. Cette lettre écrite à l'instant où son amour lui était arraché à tout jamais par un acte fou, je ne la connaissais pas, elle est magnifique et fait du bien...

La blessure est violente, l'émotion profonde.Si je suis ce que je suis (certains coquins diront: c'est pas terrible !) c'est en partie grâce à ma rencontre avec Hara-Kiri, puis Charlie Hebdo, à l'époque de mes quinze ans où il fallait les lire en cachette au lycée et où il était strictement interdit de les lire pendant son service militaire . ( Difficile à imaginer en écoutant les chanteurs du bal des hypocrites). Le fascisme a tué, assassiné les chantres du pacifisme, de la tolérance, de l'humour , de l'antiracisme et de l'antisémitisme. Que vienne enfin une réelle analyse politique de la relation orient-occident.​

Et j'ai repensé à Julos Beaucarne et à ce qu'il avait écrit après l'assassinat de sa femme. Il faut reboiser l'âme humaine

Jean-Louis MARTIN

Julos Beaucarne - nuit du 2 au 3 février 1975 - Ecrit après l’assassinat de sa femme par leur jardinier.

Amis bien aimés

Ma loulou est partie pour le pays de l'envers du décor. Un homme lui a donné neuf coups de poignards dans sa peau douce. C'est la société qui est malade. Il nous faut la remettre d'aplomb et d'équerre, par l'amour, et l'amitié, et la persuasion.

C'est l'histoire de mon petit amour à moi, arrêté sur le seuil de ses 33 ans. Ne perdons pas courage, ni vous ni moi, je vais continuer ma vie et mes voyages avec ce poids à porter en plus et mes 2 chéris qui lui ressemblent.

Sans vous commander, je vous demande d'aimer plus que jamais ceux qui vous sont proches. Le monde est une triste boutique, les cœurs purs doivent se mettre ensemble pour l'embellir, il faut reboiser l'âme humaine. Je resterai sur le pont, je resterai un jardinier, je cultiverai mes plantes de langage. A travers mes dires, vous retrouverez ma bien-aimée ; il n'est de vrai que l'amitié et l'amour. Je suis maintenant très loin au fond du panier des tristesses. On doit manger chacun, dit-on, un sac de charbon pour aller en paradis. Ah ! Comme j'aimerais qu'il y ait un paradis, comme ce serait doux les retrouvailles.

En attendant, à vous autres, mes amis de l' ici-bas, face à ce qui m'arrive, je prends la liberté, moi qui ne suis qu'un histrion, qu'un batteur de planches, qu'un comédien qui fait du rêve avec du vent, je prends la liberté de vous écrire pour vous dire ce à quoi je pense aujourd'hui : Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers.

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
7 janvier 2015 3 07 /01 /janvier /2015 20:25
Charlie: 12 héros, 12 martyrs

CHRONIQUE D’UN CARNAGE ANNONCE

Une fois de plus l’obscurantisme le plus violent a frappé. Pas contre une école au Pakistan ou encore en Afrique, ni en Syrie, Irak, Afghanistan ou encore ailleurs où la folie ordinaire torture et tue tous les jours des enfants, des femmes et des hommes dont bon nombre sont musulmans pris au piège de la déraison assassine parfois par de jeunes français. Voilà pourquoi toutes ces populations tentent par tous les moyens de fuir ces persécutions au risque de disparaitre noyé. C’est fou.

Aujourd’hui, c’est en plein cœur de Paris et pas n’importe où. Ils se sont attaqués à un double symbole, celui de la presse et celui de la LIBERTE. Pas seulement celle de la presse, mais la liberté ordinaire de toutes et tous.

En exécutant de sang-froid l’agent d’entretien, neuf dessinateurs et journalistes et deux policiers, contrairement à ce qu’ils croient, ces meurtriers n’ont pas tué Charlie-Hebdo. Sans le savoir, ils l’ont simplement multiplié par autant de citoyens vents debout. En assassinant ces artistes au talent immense, ils les ont transformés en héros et en martyrs de la Liberté dans notre pays et bien au-delà de nos frontières.

Jamais dans l’histoire de la presse, une rédaction ne fut massivement flinguée et décimée. Trop c’est trop. Charb, Cabu, Wolinski, Tignous, Honoré, Bernard Maris et tous vos compagnons de travail, vous êtes élevés plus que tout dans les rangs de champions de la liberté et de l‘intelligence. Votre sacrifice et votre talent sont pour nous tous des modèles de résistants, morts au front. Si votre disparition brutale sous des balles meurtrières est insupportable à vivre, vous êtes morts en hommes libres et il est très clair que vous resterez bien vivants dans la mémoire collective. ! Grâce à vous, créateurs restés debout plutôt que de plier sous les menaces, NON, Charlie n’est pas mort.

Nous sommes doublement affectés par votre assassinat violent. Durant 25 ans, autour d’Ecologie produit à Montargis, des liens étroits et forts s’étaient créés avec des membres de l’équipe de Charlie. D’abord en 1970 avec Pierre Fournier dessinateur et chroniqueur qui porta l’écologie française dans les colonnes de Charlie jusqu’à sa mort en 1973 après avoir créé le petit frère la « Gueule Ouverte ».

Avec toi Cabu, nous avons partagé de grands moments d’intimité tant sur le plan personnel que professionnel. Moments complices, chaleureux, d’échanges, de rires et de convivialité avec ta non-violence et celle de ta bande, drôle, bon et généreux au talent immense. Durant 12 ans tu as collaboré avec une grande régularité à Ecologie, dont Isabelle ton ex-femme (disparue en fin 2012) fut la dernière secrétaire de rédaction. Comment ne pas avoir une pensée émue pour votre fils, le chanteur Mano-Solo décédé en janvier 2010, dont nous avions fait la connaissance en 1974 à l'âge de 11 ans..

Cavanna, durant plusieurs années, a tenu une rubrique en totale liberté dans Ecologie. En toute discrétion, Cabu tu nous envoyais un chèque pour que nous puissions « rétribuer » notre collaborateur, qui ne l’a jamais su. Que dire de Reiser, écologiste convaincu ou encore de Gébé et de son inoubliable « L’An 01 ». Oui, notre lien a toujours été très fort avec Charlie-Hebdo, et pour nous la disparition de l’équipe actuelle nous inflige une double peine. C’est notre culture, nos valeurs

Pour ceux qui seraient tentés de jouer avec le feu, gare aux amalgames et aux boucs émissaires. L’histoire nous l’a déjà appris au 20ème siècle, aujourd’hui les Musulmans puis les Juifs, puis les Auvergnats, puis les commis épiciers, puis mon voisin et finalement moi. Ce qui se passe n’est pas une histoire de foi, mais de folie furieuse meurtrière et inhumaine (du déjà vu). Sachons raison garder et pour longtemps…sans stigmatiser personne.

Mon vieux Cavanna, heureusement que tu n’as pas vu ça, tu serais mort de chagrin

Les deux derniers dessins de Charb et d'Honoré, en bas un dessin de Cabu publié dans ECOLOGIE-Infos nov-déc 1987Les deux derniers dessins de Charb et d'Honoré, en bas un dessin de Cabu publié dans ECOLOGIE-Infos nov-déc 1987
Les deux derniers dessins de Charb et d'Honoré, en bas un dessin de Cabu publié dans ECOLOGIE-Infos nov-déc 1987

Les deux derniers dessins de Charb et d'Honoré, en bas un dessin de Cabu publié dans ECOLOGIE-Infos nov-déc 1987

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 13:36
GATINAIS : CADEAUX DE PROXIMITE C’EST POSSIBLE !

TROIS OUVRAGES PARMI D’AUTRES

Ce texte n’est pas une publicité mais s’inscrit dans une démarche du « Gâtinais en Transition ». Il convient de favoriser les talents, l’économie et l’emploi local. En ces périodes de fêtes, donc de cadeaux, je vous suggère d’offrir quelques ouvrages des Editions de l’Ecluse installées à Chatillon-Coligny, en Gâtinais. De très beaux et bons livres sont ainsi produits, à la fois par des auteurs locaux et des éditions locales. J’ai sélectionné trois ouvrages récents parmi des dizaines d’autres du catalogue des Editions.

D’abord le dernier des cinq « Polars du Gâtinais » déjà édités : « Meurtres à l’Abbaye » de Jean-Marie Perrotin, dont les actions se déroulent à Ferrière-en Gâtinais à cinq siècles de distance. Je ne vous en dis pas plus, et vous laisse le plaisir de dévorer ce roman jusqu’à son épilogue…

Je vous propose dans les grands livres, la deuxième édition de « La Chaussée » (quartier de Montargis), avec de nouveaux témoignages et photographies des anciens de ce faubourg rassemblés par Liliane Brulez en mémoire de ses grands-parents. Sans doute est-il très pointu sur ce quartier et son évolution, mais, au-delà du travail de mémoire locale, cet ouvrage peut être plaqué à d’autres histoires et autres lieux qui ont connu les mêmes changements urbanistiques et de société durant les années 60-70. (181 pages). A quand le même travail sur le Faubourg d’Orléans ? (Montargis)

Le troisième ouvrage est celui d’Henri Ledroit : « La graisse mais pas les os », un ouvrage grave et très illustré du parcours d’un homme du peuple et des épreuves que lui et les siens ont traversées en des périodes sombres et violentes, mais pas seulement, c’est d’une vie dont il s’agit. Henri Ledroit a été arrêté à l’âge de 20 ans en tant que militant communiste, avec sa mère et son frère, et déporté à Mauthausen en 1943. Henriette sa mère a été assassinée à Ravensbrück. Ce travail de mémoire a été réalisé à plusieurs mains dont l’intéressé âgé de 91 ans et une amie elle-même héritière de la mémoire de son oncle déporté en 1944. « Je considère que j’ai deux vies, une première jusqu’à 23 ans en 1945, et une deuxième jusqu’à maintenant. ». Des vies riches d’évènements qui collent à l’histoire. Un ouvrage fort et riche de documents illustrant toutes ces décennies. (164 pages).

N’hésitez pas à vous connecter soi par e-mail : contact@editions-de-lecluse.com ou de vous rendre sur le site : www.editions-de-lecluse.com. Tél : 02 38 96 05 96 ou par courrier BP 24- 45230 Chatillon-Coligny.

GATINAIS : CADEAUX DE PROXIMITE C’EST POSSIBLE !
GATINAIS : CADEAUX DE PROXIMITE C’EST POSSIBLE !
Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
19 décembre 2014 5 19 /12 /décembre /2014 11:21
Où est ce pont ?

IL N’EST PAS DE NULLE PART

Ce n’est pas le pont de la rivière Kaîw, çà c’est sûr. Pour des travaux personnels je recherche l’identité de ce pont : son nom, situation géographique, ville ou pas ? C’est en France en 1937. Depuis il a eu la guerre et peut-être n’a-t-il pas survécu ? Reste qu’il peut avoir laissé des traces dans les mémoires locales ?. Si certains d’entre vous peuvent me renseigner merci par avance.

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean-Luc BURGUNDER
  •   le blog de Jean-Luc BURGUNDER
  • : Au-delà de mes opinions écologistes et de mon engagement depuis 1970, je suis libre de ma pensée et un citoyen comme les autres. J'ai mes certitudes, mes doutes, mes questionnements, mes coups de cœur, mes espoirs, mes colères et une curiosité toujours en éveil. De plus, sur ce blog, je ne me limite pas à la politique institutionnelle mais élargi ce périmètre à toutes les dimensions de la vie. La politique n’est-elle pas la vie de la citée ?
  • Contact

Rechercher

Edward Hopper

L'expo est terminée, les oeuvres restent....numérisation0781

numerisation0782.jpg

PUSSY RIOT, RESTONS MOBILISES JUSQU'A LEUR LIBERATION

 

Nadejda Tolokonnikova (22 ans), Ekaterina Samoutsevitch (29 ans), et Maria Alekhina (24 ans), quasiment inconnues jusqu'alors, ont été condamnées le 17 août 2012 à deux ans de détention en camp pour «hooliganisme» et «incitation à la haine religieuse» pour avoir chanté en février, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une «prière punk» d'une minute trente dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, demandant à la Sainte Vierge de «chasser Poutine». Cinq des dix chanteuses du Groupe Pussy Riot ont pris part à l'action, trois ont été arrêtées, les deux autres sont en fuite... Elles ont fait appel du jugement. Les artistes français sont restés d'une discrétion étonnante.

 

542375 4005555250810 157558470 n

Nadejda Tolokonnikova

Liste Des Pages

VIème République, 1980 une idée part, 2012 une idée...

numerisation0344.jpg

 

C'est au "Club de la Presse" d'Europe 1, le 30 novembre 1980, que Brice Lalonde, candidat aux présidentielles de 1981 de l'ensemble des écologistes, demande un changement de Constitution et le passage à une VIème République. Depuis 32 ans les écologistes n'ont eu de cesse de réclamer cette nouvelle Constitution. Aujourd'hui, après nous avoir raillés durant trois décennies, il y a tous ceux qui défilent en appellant de leurs souhaits l'avènement de cette fameuse VIème, comme quoi au bout de tout ce temps la victoire des idées nous revient. Ci-dessus la couverture d'ECOLOGIE n°333 de janvier 1980 (journal que j'animais). Pour en savoir plus sur ce blog, allez à mars 2007, bonne lecture.

Catégories

Prendre l'air...

2012-08-06--Bretagne-5-062.JPG

L'info d'hier et d'aujourd'hui

numérisation0756

 

En 1970, l’information militante écologiste ne passe pas, c’est le blocage dans les médias nationaux et plus encore régionaux. Outre le mépris de cette « grande presse », la communication et la liaison entre la multitude des groupes écologistes sont inexistantes à l’exception des écrits et des notes de Pierre Fournier dans Charlie Hebdo et des bonnes adresses dans le mensuel Actuel.

 

Le « Tout passe » est la formule clé qui fait toute l’originalité de l’APRE. L’équipe technique de Montargis se contente alors de rassembler les informations envoyées par les groupes ou individus, de les classer, les présenter, les envoyer aux abonnés et à l’ensemble de la presse. « Tout Passe », même parfois les réflexions les plus saugrenues, mais l’APRE est un lieu d’expression ouvert à tous, sans exclusive idéologique, culturelle ou spirituelle, sans qu’aucune sélection ne soit opérée. Avec les moyens de l’époque, nous étions déjà dans la démarche et l’esprit des réseaux sociaux d’aujourd’hui, la technologie en moins.

 

Le projet n’est pas journalistique. Le rôle assigné à cette Agence de Presse est de collecter toute information touchant à l’écologie, aussi bien celles militantes que celles du domaine scientifique. Les sources proviennent de tout groupe ou mouvement, de toute association ou personne, intéressés par une diffusion et une circulation plus large de l’information écologique. Il s’agit alors de transmettre toutes les informations réunies, seule liaison hebdomadaire au service des militants et pour sensibiliser les grands médias à l’écologie dont ils ne parlent jamais. Il faut dire que tous les grands journaux et autres médias (radios, télés) sont destinataires d’un ou plusieurs exemplaires gratuits pour des journalistes ciblés Ces services de presse gratuits sont considérés comme un acte militant. De même, toutes les informations insérées dans le bulletin sont gratuites, et seul le montant des abonnements permet au bulletin de l’APRE d’être publié et expédié chaque semaine.

numérisation0176

Le numéro d'avril 1979 d'ECOLOGIE annonce à sa " une" l'accident nucléaire de Three Mile Island, et également Europe Ecologie qui annonce sa candidature aux élections européennes du mois de juin. Les Ecologistes ont obtenu 7,4% aux élections cantonales.

 

Le numéro de mai 1986, c'est la catastrophe de Tchernobyl en URSS. Aujourd'hui c'est Fukushima au Japon. L'actualité d'hier ne cesse de rattraper celle d'aujourd'hui. C'est pourquoi , alors que de 1973 à 1992, durant 20 ans, j'ai créé et animé des structures d'éditions, de production et de diffusion de la presse écologiste (Agence Presse Ecologie et Ecologie), 462 numéros parus, 30 dossiers et livres thématiques dont le premier ouvrage généraliste sur l'énergie solaire en France (1976), j'ai décidé de réouvrir cette presse et vous en faire partager les bons morceaux, non pas par nostalgie, mais simplement pour comparer et faire ressurgir ce qui fut un investissement financier important, un réseaux de compétences, de talents, d'intelligence collective et de solidarité. C'est incroyable ce que pour l'écologie, l'actualité d'aujourd'hui colle à celle d'hier. C'est pourquoi lorsque l'information le justifiera,  je vous livrerai des illustrations ou des articles parus durant ces 20 ans de l'APRE et d'ECOLOGIE. Vous serez surpris.

numérisation0175

Tourner manège...

2012-08-06 Bretagne 5 022