Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 21:41

 

DU "TROP DUR LA VIE"

A "PLUS CHOUETTE LA VIE"

 

Candidatures de rassemblement, de Citoyens, de Gauche portées par EUROPE ECOLOGIE-LES VERTS, Le Parti SOCIALISTE, LES RADICAUX DE GAUCHE et toutes les personnes de bonne volonté

 

Nos candidatures s’inscrivent dans un projet d’une animation territoriale cohérent (le Conseil Général est utile et c’est un levier important). Notre objectif est de redonner confiance et de meilleures conditions de vie aux habitants du canton de Montargis et  plus largement du Gâtinais. Ce rassemblement s'inscrit dans une démarche initiée par les Vert-Est Loiret auprès de l'ensemble des partis de Gauche (PC, LCR, MDC compris) à la fin 2007. A Montargis un rassemblement similaire s'est produit pour les municipales de 2008. 

  Tri-Logo-PS-EELV-PRG-horizontal.jpg

Ecologiste militant depuis 1970, j’ai toujours œuvré nationalement et localement pour le bien-être individuel et collectif dans une société harmonieuse et juste, respectueuse de l’avenir par un équilibre bien compris de l’intérêt général des hommes et des sociétés entre l’économie, le social et l’environnement.

 

Ma vice présidence durant douze ans au Conseil régional (1998-2010) où j’étais en charge de la formation professionnelle et apprentissage m’a beaucoup appris sur les situations des jeunes et des gens et leurs difficultés. Dans cette fonction, j’ai appris l’écoute et l’humilité. J’ai aussi acquis de solides compétences et expertises sur les politiques publiques.

 

Trop de souffrance pour trop de gens :

 

Les jeunes, les seniors, les petits retraités,

Les travailleurs pauvres,

Les femmes (discrimination, violence…),

Les jeunes français d’origine des minorités visibles, (discrimination à l’emploi),

Les handicapés, (discrimination à l’emploi),

Et pour bien des catégories professionnelles.

 

National

 

Il n'est pas de jours où les Français (les Montargois) n'enregistrent de la part du gouvernement UMP de mauvaises nouvelles les concernant et ce dans tous les domaines: économie, emploi, fiscalité, santé, protection sociale, logement, éducation,  formation, justice, sécurité publique, aménagement du territoire, transport, environnement enfin de tout ce qui les concerne dans la vie de tous les jours. Le gouvernement et le Chef de l'Etat monte les catégories sociales et professionnelles les unes contre les autres afin de mieux désintégrer les unes et les autres au profit d’un marché financier peu scrupuleux de la vie individuelle et collective des gens (suppression de postes, privatisations rampantes, etc...). Cette idéologie est injuste et détruit le lien social ; elle accentue l’écart entre les pauvres, les modestes, les classes moyennes et les plus riches.    

 

Département 

 

Dans ces compétences le Conseil général n’est pas neutre. Il fait de la politique. La majorité départementale UMP, dans l’esprit, relais dans le département et dans les cantons, c’est-à-dire dans notre proximité et dans notre vie quotidienne, la politique du gouvernement et de Nicolas Sarkozy. Il applique localement l’idéologie UMP tout en déclarant ne pas faire de politique. Alors que tout est lié, dans ces conditions faire du social (compétence du Conseil Général) pour réparer les dégâts sociaux mais aussi sociétaux est une contradiction majeure.

 

  numerisation0110.jpg

Montargis-canton

 

Sur le classement du revenu moyen par foyer, sur 334 villes classées dans le Loiret, Montargis ville, c’est-à-dire le canton, arrive en 330èmeposition, ce qui démontre la pauvreté des habitants. Cela recoupe le constat du Plan Local de l’Habitat (PLH) qui a relevé que le coût des loyers proposés à Montargis était proportionnellement supérieur aux revenus des habitants. De plus Montargis est la ville centre d’un bassin d’emploi de prés de 9000 chômeurs qui le place en troisième position derrière Dreux et Vierzon des bassins d’emploi en difficulté de la Région centre.  

 

Un Loiret non homogène

 

Concernant le.  revenu moyen par foyer sur 334 villes classées dans le Loiret, Châlette –sur-Loing est en 334èmeposition, Bellegarde 331, Montargis 330, Phitiviers 328, 326 Châtillon-Coligny et jusqu’à la 300èmeon y retrouve Beaune-la-Rolande, Douchy , Melleroy, Gien, Briare, Châtillon-sur-Loire, Sully-sur-Loire, Lorris, Courtenay, Chuelles pour ne prendre que les villes les plus importantes, Chateaurenard et Nogent-sur-Vernisson étant respectivement 299ème et 297ème . Il est clair que notre territoire souffre.

 

Passé la 297èmeplace rares sont les communes qui ne soient pas situées dans l’Est –Loiret, parmi ces rares à remarquer St Jean de la Ruelle (agglomération d'Orléans). 

numérisation0031

La République du Centre le 24 janvier 2011

Commentaire: Etonnant j'ai bien parlé de politique de proximité, mais pas de retour aux racines? Quelles racines?

 

numerisation0032.jpg                L'Eclaireur du Gâtinais le 27 janvier 2011

Commentaire:  à la fin de l'article, le clavier du rédacteur a fourché. Il faut lire "la majorité départementale est UMP" et non gouvernementale.  

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 18:55

SORTIE DE CRISE :

ECONOMIE, SOCIAL, ET ENVIRONNEMENT

P1070499

Le Développement Durable est à la mode. Chacun aura remarqué que tout et n’importe quoi est désormais « vert » et « durable ». Cela va du pire au meilleur, mais plus souvent du pire dans la mesure où seul le marketing impose la tendance du moment. Nous sommes dans l’apparence, la langue de bois ou l’image, mais pas dans l’action. En saupoudrant du Développement Durable à tout va, on laisse croire que collectivement auraient été construites des politiques coordonnées et cohérentes de prévention et de réparation alors que la réalité est bien loin au regard des nécessités et des urgences auxquelles nos sociétés sont confrontées. Le fait d’en parler ne donnerait-il pas bonne conscience à beaucoup en substituant la parole à l’action, à l’exemple du Grenelle de l’Environnement lancé par Nicolas Sarkozy ? Encore faudrait-il savoir de quoi l’on parle.

  P1090343

Pour beaucoup de personnes, y compris de politiques, le Développement Durable serait limité à l’environnement. En réalité si ce concept est bien lié à ce dernier, la complexité des réponses à apporter pour trouver des solutions adaptées oblige à ne pas se limiter au seul environnement lié à la protection et la défense de la nature. Il s’agit alors de s’attaquer non pas seulement aux effets, mais en priorité aux causes. C’est ainsi que défendre et reconstituer la nature nécessitent de sortir de la seule notion d’environnement naturel, et de prendre en compte obligatoirement l’environnement économique et l’environnement social. Nous sommes bien là au cœur de l’activité humaine. Voilà comment le Développement Durable est une démarche qui obligatoirement croise l’économie, le social et l’environnement. Croisement qui ne peut s’opérer qu’avec la participation des acteurs concernés.

 

La mondialisation du « tout marché », le capitalisme financier, les délocalisations de l’industrie de production, ont généré une conjonction de crises : financière, économique, sociale (chômage), écologique, énergétique, alimentaire, sanitaire, identitaire, etc… Tous les indicateurs sont au rouge. L’insécurité grandit tant ce développement productiviste et la recherche d’un profit immédiat et sans limite, détruisent la planète et le vivant (la biodiversité), les hommes et leurs sociétés.

 

Les conséquences de ces crises créent un mal-être grandissant dans la société française. Augmentation des travailleurs pauvres, des chômeurs aux premiers rangs desquels on trouve les jeunes (27%de plus en 2009), les femmes et les séniors. Un système public de santé qui s’évapore en direction du privé auquel seuls les plus aisés auront accès. Un écart grandissant de revenu entre les très riches et les plus modestes auquel il faut rajouter un coût de la vie en augmentation qui pénalise les plus pauvres aux classes moyennes. Un déficit national record une reprise de l’inflation qui pénalisent encore les mêmes. Et que dire de l’état moral du pays au regard du traitement réservé aux étrangers, Roms compris, et au racisme rampant contre les Français des minorités visibles…La liste des difficultés rencontrées est encore bien longue, liste que l’on peut mettre au « crédit » du gouvernement UMP et de monsieur Sarkozy qui promet le tout et son contraire et applique des politiques injustes favorisant les riches au détriment des autres. Considérant les dispositions financières annoncées du Grenelle tant sur les emplois verts, sur l’agriculture biologique et les équipements énergétiques tout est en régression ou suspendu. C’est vrai que le Président en Mars 2010 a déclaré : « l’environnement çà commence à bien faire ». Il oubli qu’aujourd’hui et encore plus demain : économie, social, environnement et participation sont et seront indissociables pour toute sortie de crise..           

P1070938

numérisation0107

           L'Eclaireur du Gâtinais le 20-01-2011

2010 0005

                         Photos JLB

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 21:13

TROP CHERE LA VIE  

Travailler ne suffit plus automatiquement pour vivre. Même salarié, un Français sur cinq touche un salaire proche du smic. Que 72,1% de ces smicards soient des femmes, que dire alors de ceux qui sont au Revenu de Solidarité Active? Les premières victimes de cette situation gravissime sont les enfants et les petits retraités. Deux millions d'enfants vivent dans des familles disposant de revenus inférieurs au seuil de pauvreté soit 950€ par mois dont la moitié à moins de 773€ (allocations familiales et logement comprises). 600 000 d'entre eux sont concernés par des problèmes de logement qui parfois les entrainent loin de la scolarité. Conséquence ils sont 150 000 par an à sortir de l'école sans qualification. Le SAMU social n'a pas les moyens de gérer la grande précarité et n'intéresse pas le gouvernement. Ce constat est celui de madame Versini ancienne secrétaire d'Etat UMP, c'est peu dire!

  P1090288.JPG

Le problème est que dans cette période de chômage, la vie ne cesse d'augmenter par une spirale infernale qui consiste à enrichir les marchés financiers en taxant sans cesse un peu plus les Français toutes catégories confondues, l'argent du capital étant moins taxé que celui du travail. Pire, la rigueur extrême demandée aux populations par le gouvernement UMP n'a pas d'autre objectif que de donner confiance aux spéculateurs, austérité qui non seulement ne comblera pas le déficit public qu'il a particulièrement creusé en huit ans de pouvoir, mais va lui permettre de poursuivre la désintégration de l'ensemble du tissu social et solidaire qui est la base du pacte républicain à la française.

 

Il n'est pas de jours où les Français n'enregistrent de la part du gouvernement UMP de mauvaises nouvelles les concernant: à l'exemple des politiques d'économie, d'emploi, de santé, de protection sociale, de logement, d'éducation, de formation, de justice, de sécurité publique, d'aménagement du territoire, de transport et d'environnement dont on parle beaucoup plus qu'on agit, enfin de tout ce qui concerne la vie de tous les jours. C'est quoi ce gouvernement qui monte les catégories sociales et professionnelles les unes contre les autres afin de mieux désintégrer les unes et les autres au profit d'un marché peu scrupuleux de la vie individuelle et collective des gens. Cette idéologie est dangereuse par la destruction du lien social qu'elle provoque et coûteuse pour les citoyens usagers et consommateurs. Exemple: Gaz de France, service public, qui ne devait pas être privatisé, l'a été, résultat 30% d'augmentation du prix du gaz, ne faut-il pas rétribuer les actionnaires? Par ailleurs que signifie d'augmenter le coût du traitement des déchets ménagers alors que le suremballage est imposé aux consommateurs qui le payent deux fois: en tant qu'outil de marketing et pour son retraitement en tant que déchet, un comble!

  P1090295.JPG

Même s'il faut évoluer, la réforme particulièrement injuste des retraites, a été imposée par un passage en force et sans concertation. Quel mépris pour les 71% de français hostiles à cette réforme. Mépris pour les femmes, pour les jeunes et pour les séniors. Ce gouvernement jouant aux chaises musicales entre l'embauche des jeunes et le départ des séniors auxquels on demande de rester plus longtemps au travail. Renault va licencier 3000 salariés séniors en France. La seule véritable solution, c'est de créer des emplois, Encore faudrait-il que ce gouvernement UMP ait un projet économique, industriel et agricole qui ne soit pas « d'accompagner » celui dérégulé de la bourse.

 

De plus que dire du climat délétère des affaires touchant à l'éthique du pouvoir UMP? Nous sommes confrontés à plusieurs crises: économique, sociale, environnementale et morale. Ce pouvoir n'a pas provoqué une faillite, il est responsable et coupable de la débâcle du Pays et de ses habitants.

numérisation0108

                                                 L'Eclaireur du Gâtinais du 16-12-2011

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 23:38

UNE REFORME EN CACHE UNE AUTRE.

 

Lors du Conseil municipal du 25 octobre dernier le rapport annuel 2009 de l’Agglomération Montargoise et Rives de Loing (AME) était à l’ordre du jour pour information. Une fois de plus je me suis étonné de l’absence de la population dans la gestion de notre Agglomération. Seuls les Conseillers communautaires représentant les communes (dont les maires) ont la connaissance de l’activité de la Communauté d’Agglomération. En attendant, pour en avoir connaissance, les conseillers municipaux des différentes communes doivent attendre un an avant d’avoir une vue d’ensemble de l’activité. A la lecture de ce rapport 2009, j’ai appris avec intérêt et satisfaction que depuis octobre 2008, un Conseil de développement de 25 personnes représentant la société civile a été mis en place, ce dont je me félicite à une nuance près. Je n’ai pas de doute sur les compétences des personnes qui y siègent, par contre, je trouve qu’il est d’une représentativité trop institutionnelle ce qui le laisse encore loin de la population, et j’y remarque l’absence des partenaires sociaux. « Je ne vais pas vous faire l’injure de vous dire qu’il faut donc valider la réforme des collectivités territoriales » fut la réponse de Jean-Pierre Door, réponse insatisfaisante. La Loi à laquelle le député maire fait référence est celle qui fut votée dans un silence médiatique total le 16 novembre en plein remaniement ministériel. Certes, on note quelques petites avancées sur l’intercommunalité, dont l’élection au suffrage universel des conseillers communautaires. Pour mémoire lors des municipales de 2001, à la page 5 du programme de la liste que je conduisais, on peut y lire notre souhait de l’élection directe par la population des élus de l’agglo,et la mise en place d’un Conseil de développement. Il aura fallu attendre sept ans pour qu’il soit installé, que de temps perdu !

  numerisation0103.jpg

Si Europe Ecologie-Les Verts sont partisans d’une réforme territoriale nécessaire, il aurait fallu qu’elle s’inscrive comme l’acte III de la décentralisation. Pour le reste, cette loi qui se voulait une réforme phare de Nicolas Sarkozy n’est q’une pitoyable opération politicienne lourde de complexité, de confusion institutionnelle et d’étranglement financier des collectivités, On note l’absence de solidarité effective entre territoires riches et territoires en difficulté (et dans le Gâtinais et le Montargois nous le sommes). En un mot on retrouve l’absence de justice qui caractérise la politique UMP depuis huit ans et particulièrement depuis trois ans et demi autour de Nicolas Sarkozy et François Fillon.

Loi qui instaure des modes de scrutins ahurissants de manipulation et qui va à l’ encontre de leurs évolutions récentes et qui remet en cause deux principes qui devraient pourtant guider nos pas en matière de modes d’élection : celui du pluralisme démocratique (extrêmement réduit) , et celui de la parité qui est passée à la trappe, tant pis pour les femmes !

 

Cette réforme concerne tous les Français dans leur vie quotidienne, pourtant elle n’a fait l’objet d’aucun débat national avec la population qui n’en sait rien. Alors que se passe-t-il ? Un déficit démocratique pour sûr, pour ne pas dire autre chose.

  numérisation0104

                                              L'Eclaireur du Gâtinais du 25-11-2010

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 17:19

DELEGATION A LA SOUS-PREFECTURE

Le 26 octobre 2010 sous l'appellation "Front de Gauche", les élus PCF de Châlette et de Montargis, se sont rendus devant la sous-préfecture afin de manifester leur opposition au passage en force au Sénat de la réforme des retraites. En total accord avec cette démarche, j'ai participé à ce rassemblement, et j'ai fait partie de la délégation des quatre personnes qui ont été reçu par la sous-préfète numérisation0001

            L'Eclaireur du Gâtinais du 28-10-2010

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 16:16

REFORME BACLEE:

AMPLIFIER LA MOBILISATION

P1080180.JPG

Que la loi soit votée en première lecture à l’Assemblée Nationale, puis aujourd’hui au Sénat ne signifie en rien que la mobilisation contre la réforme proposée par l’Elysée doit s’éteindre. Bien au contraire, elle doit s’amplifier. Cette loi à été imposée aux Français, sans aucune concertation. Elle est unilatérale et autoritaire et n’a pas de sens sinon celui des marchés financiers qui à aucun moment n’agissent dans l’intérêt collectif.

P1080195.JPG 

Cette réforme des retraites, par ailleurs nécessaire, aurait en amont du être l’occasion d’un vaste débat national sachant qu’elle concerne toute la population et toutes les générations confondues. Ce débat aurait été l’occasion de faire un inventaire et une prospective dans le temps sur les évolutions des métiers et celui du temps de travail (femmes, jeunes, seniors, veuves…). Ainsi on aurait pu aussi mieux cerner les nouvelles pénibilités et autres souffrances qui conduisent tant de travailleurs à se suicider dans l’entreprise. Même absence de débat sur la longévité de la vie, mais rien encore sur l’état de santé des seniors à partir de 60 ans, rien non plus sur le système de santé et de financement des soins, sinon dés aujourd’hui, une remise en cause rampante de la Sécurité sociale et de l’Hôpital public. Autant de sujets et bien d’autres encore, qui méritent beaucoup mieux qu’une « réforme » des retraites bâclée par un gouvernement cloîtré dans ses certitudes idéologiques. Pourtant, par cette réforme des retraites, autour de la répartition ou de la capitalisation, les Français sont bel et bien, face à un choix de société. Choix, dont ils sont exclus et qu’on leur impose à marche forcée parlementaire.

  P1080220.JPG

C’est pourquoi non seulement la mobilisation ne doit pas cesser, mais au contraire s’amplifier pour que le débat national s’engage enfin. L’objectif étant d’aboutir à une réforme juste et pensée dans l’intérêt individuel et collectif bien compris. Malgré la loi, se mobiliser encore et encore est un investissement pour l’avenir. C’est aussi signifier à Sarkozy et son gouvernement que les Français ne sont ni des moutons, ni des sujets tout juste bons à subir, alors qu’au final ce sont eux qui paient et ils paient cher. En cette période aux enjeux primordiaux pour tous et dans l’impasse dans laquelle le pouvoir nous place, la mobilisation est plus qu’un acte citoyen, c’est un devoir de chacun de nous de s’opposer et de l’exprimer. Les lois ne sont pas éternelles et malgré le discours officiel, par cette mobilisation générale, tout est possible.

 

Les Verts et Europe Ecologie appellent à tous les rassemblements et manifestations comme celle du samedi 16 octobre (à Montargis 14h30 Place du Pâtis). Si vous etes déjà retraités, il y a les enfants et petits enfants, alors venez en famille et dans la bonne humeur, tout le monde est concerné.

P1080259.JPG

  numerisation0101.jpg

            Eclaireur du Gâtinais du 14-10-10

 P1080062.JPG

                         Photos JLB 

 

 

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Société
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 13:46

LEGITIME DEFENSE CITOYENNE

 

P1080010

 

Faire du conflit sur les retraites une opposition de principe du seul PS à Nicolas Sarkozy sur fond de présidentielles de 2012, est d’un simplisme réducteur affligeant alors que nous sommes dans une complexité extrême. Ces propos relèvent d’une posture idéologique. Dire et entretenir que l’avenir des retraites se résume à cette dualité, c’est faux et très loin de la vraie vie.

  P1080022

 

La retraite par répartition et l’assurance maladie (elle était en équilibre en 2002), mises en cause par l’Elysée concernent tout le monde, quelque soit le sexe, la génération, la catégorie professionnelle, sans perdre de vue les nombreux « oubliés (es) de la retraite ». Parmi ceux-ci, le secteur agricole dont la plupart des exploitants en retraite vivent au-dessous du seuil de pauvreté. On relève aussi les petits commerçants et artisans, sans oublier leurs femmes qui après une vie de travail, se trouvent dans un dénuement total à l’instant de la retraite. A propos des femmes, leurs retraites sont en moyenne de 43% inférieures à celles des hommes, pourquoi ? Oubliés encore les travailleurs immigrés que la France a été chercher pour reconstruire et développer le pays souvent dans des taches difficiles. Par la suppression d’une partie importante de leur retraite (ils ont cotisé toute leur vie). Ils sont discriminés par l’Etat Français qui leur interdit d’aller et venir librement avec leur pays d’origine, où se trouvent leurs proches, Cette situation les maintient dans une grande solitude et souvent confinés dans des appartements insalubres et exigus de foyers indignes de ce nom. Sont concernés les métiers du spectacle et de la culture, tributaires d’une protection sociale insuffisante et aléatoire. Tous ces sujets ne sont pas une affaire de PS comme le prétendent certains, mais bien celle de tous les citoyens de ce pays. C’est d’abord un enjeu citoyen.

  P1080039

 

Si le président Sarkozy est impopulaire, ce n’est pas parce qu’il veut une réforme des retraites, il en faut une, mais de la manière dont il l’impose au pays : une seule possible la sienne et sans concertation. Il décrète et informe dans un temps extrêmement court alors qu’une réforme de cette ampleur aurait nécessité du temps et un vrai débat national. Il pratique le mensonge en jouant sur « des évidences de bon sens et de responsabilité » dont il serait le seul détenteur. Et François Fillon d’expliquer tranquillement le hold-up du gouvernement sur les comptes de la retraite pour contribuer à combler la dette record de l’Etat Français. Une dette n’est pas une fatalité et la solder ne justifie pas la régression sociale comme le remède aux difficultés de l’heure, à moins qu’à l’exemple de la suppression de la retraite à 60 ans nous tombions dans la revanche idéologique. Posture qui n’est pas bonne conseillère et qui place tout un peuple en légitime défense. Rendez-vous dans la rue les 2 et 12 octobre pour une réforme des retraites, juste et équitable.

 

numérisation0098 Eclaireur 30-09-10

                                       Eclaireur du Gâtinais du 30-09-2010

  P1080046

                         Photos JLB

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Société
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 11:04

POUR UN COLLECTIF

Défendre les retraites (qui concernent tout le monde) est  l'affaire de tous. Les Verts et Europe Ecologie du Gâtinais dès leur constitution ont décidé d'intégrer et de participer à ce Collectif, même si celui-ci est clairement connoté. Pour nous ce n'est pas un problème dans la mesure où nous ne sommes pas dupes. Nous y sommes parce que nous considérons que l'action de ce collectif est utile à tous. Raison de plus pour être présents en tant qu'organisations et citoyens engagés dans l'action collective. Action qui n'est la propriété de personne même si d'aucun  ont une vision utilitaire de ce mouvement.  Notre participation au Collectif s'est faite en toute connaissance et en toute liberté vis-à-vis de nos partenaires et qui furent bien réelles durant la totalité du temps de ce mouvement social. 

 

numerisation0098.jpgP1000800.JPG  numérisation0100

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Société
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 22:46

UNE HISTOIRE DE TOUS LES JOURS... 

St-Valentin-2011.jpg 

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
13 février 2011 7 13 /02 /février /2011 10:17

L'ANNÉE DU LAPIN

 

Le calendrier chinois est un calendrier luni-solaire, la date de ce Nouvel An  varie d'une année sur l'autre, mais se situe toujours entre le 21 janvier et le 20 février du calendrier grégorien. C'est, comme pour tous les commencements de mois lunaires chinois, le premier jour d'une nouvelle Lune. C'est le début de la fête du printemps qui se déroule sur quinze ours et s'achève avec la "Fête des lanternes".

czodiac4 3 

Ce Nouvel An chinois appelé également "Fête du Printemps" est célébré officiellement en République Populaire de Chine (sept jours de congés) mais aussi en République de Chine (Taîwan), à Hong Kong et Macao ainsi que dans certains pays d'Asie où l'influence de la culture chinoise est importante, ou dont la population comprend une forte minorité de Chinois. Singapour et la Malaisie, les Philippines, Brunei et l'Indonésie, la Thaîlande, le Viêt Nam 'fête du Têt, (avec un jour de décalage avec la Chine), la Corée du Sud. Ce Nouvel An est aussi fêté individuellement partout dans le monde par les membres de la diaspora chinoise et des autres pays, mais parfois également par les Japonais, les Miao, les Mongols, les Tibétains, les Népalais et les Bhoutanais.

  800px-Nouvel_an_chinois_Paris_20090201_093.jpg

L'appellation "Nouvel An chinois" ne satisfait pas vraiment les autres populations des pays d'Asie qui célèbrent aussi cet évènement. En effet, le qualificatif "chinois" tend à faire croire que cette fête est réservée uniquement au peuple chinois et semble ignorer l'existence des autres pays et leurs peuples, ou pire, semble les assimiler à la Chine. Et ce d'autant plus que les médias occidentaux utilisent abondamment le terme. C'est pourquoi pour le respect de tous, il est plus approprié de désigner cette fête non plus comme le "Nouvel An chinois" mais comme le "Nouvel An lunaire" ou encore comme le "Nouvel An du calendrier chinois".

 

Le Lapin ou le Lièvre selon le zodiaque chinois, est sociable, discret, raffiné, astucieux, perspicace et sensible. Il s'entend bien avec la Chèvre ou le Cochon. 

dragon-450x307.jpg 

 

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean-Luc BURGUNDER
  •   le blog de Jean-Luc BURGUNDER
  • : Au-delà de mes opinions écologistes et de mon engagement depuis 1970, je suis libre de ma pensée et un citoyen comme les autres. J'ai mes certitudes, mes doutes, mes questionnements, mes coups de cœur, mes espoirs, mes colères et une curiosité toujours en éveil. De plus, sur ce blog, je ne me limite pas à la politique institutionnelle mais élargi ce périmètre à toutes les dimensions de la vie. La politique n’est-elle pas la vie de la citée ?
  • Contact

Rechercher

Edward Hopper

L'expo est terminée, les oeuvres restent....numérisation0781

numerisation0782.jpg

PUSSY RIOT, RESTONS MOBILISES JUSQU'A LEUR LIBERATION

 

Nadejda Tolokonnikova (22 ans), Ekaterina Samoutsevitch (29 ans), et Maria Alekhina (24 ans), quasiment inconnues jusqu'alors, ont été condamnées le 17 août 2012 à deux ans de détention en camp pour «hooliganisme» et «incitation à la haine religieuse» pour avoir chanté en février, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une «prière punk» d'une minute trente dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, demandant à la Sainte Vierge de «chasser Poutine». Cinq des dix chanteuses du Groupe Pussy Riot ont pris part à l'action, trois ont été arrêtées, les deux autres sont en fuite... Elles ont fait appel du jugement. Les artistes français sont restés d'une discrétion étonnante.

 

542375 4005555250810 157558470 n

Nadejda Tolokonnikova

Liste Des Pages

VIème République, 1980 une idée part, 2012 une idée...

numerisation0344.jpg

 

C'est au "Club de la Presse" d'Europe 1, le 30 novembre 1980, que Brice Lalonde, candidat aux présidentielles de 1981 de l'ensemble des écologistes, demande un changement de Constitution et le passage à une VIème République. Depuis 32 ans les écologistes n'ont eu de cesse de réclamer cette nouvelle Constitution. Aujourd'hui, après nous avoir raillés durant trois décennies, il y a tous ceux qui défilent en appellant de leurs souhaits l'avènement de cette fameuse VIème, comme quoi au bout de tout ce temps la victoire des idées nous revient. Ci-dessus la couverture d'ECOLOGIE n°333 de janvier 1980 (journal que j'animais). Pour en savoir plus sur ce blog, allez à mars 2007, bonne lecture.

Catégories

Prendre l'air...

2012-08-06--Bretagne-5-062.JPG

L'info d'hier et d'aujourd'hui

numérisation0756

 

En 1970, l’information militante écologiste ne passe pas, c’est le blocage dans les médias nationaux et plus encore régionaux. Outre le mépris de cette « grande presse », la communication et la liaison entre la multitude des groupes écologistes sont inexistantes à l’exception des écrits et des notes de Pierre Fournier dans Charlie Hebdo et des bonnes adresses dans le mensuel Actuel.

 

Le « Tout passe » est la formule clé qui fait toute l’originalité de l’APRE. L’équipe technique de Montargis se contente alors de rassembler les informations envoyées par les groupes ou individus, de les classer, les présenter, les envoyer aux abonnés et à l’ensemble de la presse. « Tout Passe », même parfois les réflexions les plus saugrenues, mais l’APRE est un lieu d’expression ouvert à tous, sans exclusive idéologique, culturelle ou spirituelle, sans qu’aucune sélection ne soit opérée. Avec les moyens de l’époque, nous étions déjà dans la démarche et l’esprit des réseaux sociaux d’aujourd’hui, la technologie en moins.

 

Le projet n’est pas journalistique. Le rôle assigné à cette Agence de Presse est de collecter toute information touchant à l’écologie, aussi bien celles militantes que celles du domaine scientifique. Les sources proviennent de tout groupe ou mouvement, de toute association ou personne, intéressés par une diffusion et une circulation plus large de l’information écologique. Il s’agit alors de transmettre toutes les informations réunies, seule liaison hebdomadaire au service des militants et pour sensibiliser les grands médias à l’écologie dont ils ne parlent jamais. Il faut dire que tous les grands journaux et autres médias (radios, télés) sont destinataires d’un ou plusieurs exemplaires gratuits pour des journalistes ciblés Ces services de presse gratuits sont considérés comme un acte militant. De même, toutes les informations insérées dans le bulletin sont gratuites, et seul le montant des abonnements permet au bulletin de l’APRE d’être publié et expédié chaque semaine.

numérisation0176

Le numéro d'avril 1979 d'ECOLOGIE annonce à sa " une" l'accident nucléaire de Three Mile Island, et également Europe Ecologie qui annonce sa candidature aux élections européennes du mois de juin. Les Ecologistes ont obtenu 7,4% aux élections cantonales.

 

Le numéro de mai 1986, c'est la catastrophe de Tchernobyl en URSS. Aujourd'hui c'est Fukushima au Japon. L'actualité d'hier ne cesse de rattraper celle d'aujourd'hui. C'est pourquoi , alors que de 1973 à 1992, durant 20 ans, j'ai créé et animé des structures d'éditions, de production et de diffusion de la presse écologiste (Agence Presse Ecologie et Ecologie), 462 numéros parus, 30 dossiers et livres thématiques dont le premier ouvrage généraliste sur l'énergie solaire en France (1976), j'ai décidé de réouvrir cette presse et vous en faire partager les bons morceaux, non pas par nostalgie, mais simplement pour comparer et faire ressurgir ce qui fut un investissement financier important, un réseaux de compétences, de talents, d'intelligence collective et de solidarité. C'est incroyable ce que pour l'écologie, l'actualité d'aujourd'hui colle à celle d'hier. C'est pourquoi lorsque l'information le justifiera,  je vous livrerai des illustrations ou des articles parus durant ces 20 ans de l'APRE et d'ECOLOGIE. Vous serez surpris.

numérisation0175

Tourner manège...

2012-08-06 Bretagne 5 022