Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 16:24

UN RECUL DE CIVILISATION  

Tombouctou-5

« Même le Prophète  lui-même (Mahomet) allait visiter les tombes et les mausolées. C'est de l'intolérance. »  déclare l'Association des leaders religieux musulmans du Mali. Intolérance qui poursuit son massacre culturel. Les islamistes qui contrôlent Tombouctou et occupent le nord du Mali poursuivent  la destruction de biens religieux  (mosquées et mausolées) datant du 15e siècle.  Les hommes d'Ansar Dine ont jusqu'ici détruit plus de la moitié de ce patrimoine, et ce dimanche 23 décembre ont à nouveau détruit des mausolées à Tombouctou, en promettant de les détruire tous.

tombouctou"Il ne va pas rester un seul mausolée à Tombouctou, Allah n'aime pas ça, nous sommes en train de casser tous les mausolées cachés dans les quartiers", a déclaré Abou Dardar, un responsable d'Ansar Eddine (Défenseurs de l'Islam), groupe islamiste armé qui occupe Tombouctou avec Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI). Mohamed Alfoul, qui se présente comme un membre d'AQMI à Tombouctou, a de son côté justifié ces 355116 capture-d-ecran-d-une-video-afp-de-militants-islamisdestructions en affirmant que tout ce qui ne relève pas de l'islam, "ce n'est pas bien, l'homme doit vénérer seulement Allah". Après les amputations pratiquées à Gao la semaine passée, on peut estimer que ces actes sont une réponse au feu vert de l'ONU à l'envoi d'une force armée internationale pour les combattre et libérer Tombouctou et le Nord Mali  

Très menacé également un patrimoine considérable et encore mal connu : plusieurs milliers de manuscrits en langue arabe ou transcrits de langues africaines, qui attestent d'une histoire écrite de cette partie du continent, entre le XIIIe et le XIXe siècle. La cité des 333 Saints, révérée autrefois comme l'un des centres intellectuels les plus dynamiques du monde musulman, est en passe d'être effacée de l'histoire du Monde. Pourquoi cet acharnement destructeur ? 

mss tombouctou

manus 1

 

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 19:48

576319_10200259834278847_1050643018_n.jpg

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Coup de coeur
commenter cet article
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 13:46

JUSTICE AU POIL...

61403_10151527161758765_1206793619_n.jpg

Aujourd'hui (mardi 11 décembre 2012), le juge des référés du Tribunal de grande instance de Saint-Nazaire a autorisé le préfet de Loire-Atlantique à "solliciter les forces de l'ordre pour démolir les constructions qu'il juge illicites" à Notre-Dame-des-Landes. C'est Me Erwan Lemoigne, avocat de l'association des opposants au projet d'aéroport qui en a fait l'annonce.

224430 298812146893838 524643341 n

Les opposants, dont certains sont installés sur les lieux depuis plusieurs années, ont construit ces habitations sommaires lors de la manifestation le 17 novembre en remplacement d'autres lieux déjà détruits à l'image de cette bâtisse qui aurait eu un siècle à deux ans près. Présentées comme des symbôles, ces constructions, certes destructibles, peuvent à l'image des kystes resurgir et proliférer à tout moment y compris dans les lieux les plus inattendus. Plus qu'un symbôle, l'abandon de ce projet d'aéroport serait au regard des enjeux énergétiques et climatiques le marqueur d'une volonté politique de s'investir dans la transition écologique et énergétique en tournant définitivement la page du modèle des "Trente Glorieuses".

20192 390939907647233 859256455 nEtonnant d'observer que la justice, à l'image des politiques, n'aie rien retenu des leçons passées à l'exemple du Larzac, de Plogoff et du Superphénix de Malville (certe construit mais qui est un échec retentissant et coûteux pour le Pays). Est-ce si dur de tourner une page et de penser autrement.

198143 503401996360205 971965450 n

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Ecologie
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 11:21

TON EXTRÊME DROITE

T'EMMENE DROIT DANS LE MUR... 

carte-de-la-palestine-en-2010.jpg

Israéliens réveillez-vous ! vos dirigeants sont tombés fous. Sans doute l'air du temps est le repli sur soi fait de nationalismes exacerbés, de populismes arrogants et de communautarismes sectaires qui n'épargnent ni les pays de l'Union Européenne ni les USA. Mais vous, héritiers d'une histoire torturée, comment pouvez-vous perdre la mémoire au point de vous autoriser à refuser une terre, un pays et un Etat à ceux-là mêmes qui, par un vote des Nations Unies en novembre 1947, ont été obligés de  "partager" dans la douleur et le sang leur terre pour que vous en possédiez enfin une ? Depuis ce vote, rien n'a été simple pour personne, ni pour vous, ni pour eux, sans oublier l'instrumentalisation de la situation par d'autres acteurs régionaux. Que de sang et de larmes. Mais ne serait-il pas temps, y compris pour votre intérêt sur le long terme, non seulement de reprendre les négiations, et aboutir à une paix durable, à une sécurité garantie pour les deux états reconnus dans leurs frontières.

 

La Communauté internationale par son vote du 30 novembre 2012 a donné à la Palestine le statut d'Etat observateur à l'ONU (voir sur ce blog l'article précédent) c'est un pas important. L’État palestinien ainsi reconnu comprend la Cisjordanie, la bande de Gaza et Jérusalem-Est,  (territoires saisis par Israël après la guerre de 1967). Si Israël s’est retiré de la bande de Gaza en 2005, plus de 500 000 Israéliens se sont établis en c3d90390701d42c093006b84a67 30 11 2012 180548-0500 high5Cisjordanie et à Jérusalem-Est, mitant toujours plus le territoire Palestinien.  

La réponse de votre premier ministre Benyamin Nétanyahou à ce vote des Nations-Unies, est d'avoir en urgence approuvé la construction de 3000 logements dans les colonies de Cisjordanie et de Jérusalem-Est et d'inclure des travaux préliminaires dans d'autres zones de Cisjordanie y compris le couloir E1. Or, en coupant Jérusalem-Est  de la Cisjordanie, ce couloir représenterait un obstacle majeur pour la création d'un Etat Palestinien. On comprend mieux pourquoi Mr Nétanyahou insiste sur le fait que les négociations de paix doivent reprendre, mais "sans conditions"alors qu'il persiste à détruire la solution des deux Etats, ce qui est tout à fait inacceptable pour l'Autorité Palestienne qui réfléchit aux options possibles.

Israéliens écoutez-vous !  Ainsi Danny Seidemann, un avocat de l'organisation israélienne Ir Amim ("Ville des Peuples ou "Villes des Nations") qui soutient la cohabitation à Jérusalem et agit particulièrement surtout dans sa partie Est, estime que cette annonce de construction de nouveaux logements n'est pas imminente mais que les plans dans le secteur E1 est "un élément qui vise à maltraiter les Palestiniens" et "qu'il est non seulement un coup dur pour les Palestiniens mais aussi pour les Américains qui s'y opposent aussi".  

De son coté, l'organisation israélienne de défense des droits de la personne a appelé le gouvernement   à se rétracter qualifiant de "punition collective" et d'ajouter "Israêl aurait déjà dû comprendre qu'un tel comportement (...) ne sera plus toléré par la communauté internationale".

Votre ancienne ministre israélienne des Affaires étrangères Tzipi Livni vous a annoncé son retour en politique cette semaine, mais également condamné l’annonce du gouvernement. «La décision de l’ONU sur un État palestinien est mauvaise, tout comme la réponse de Benyamin Nétanyahou», a-t-elle dit. «La décision de3161-israeel-palestine-1,bWF4LTY1NXgw construire des milliers d’unités d’habitations en guise de punition pour les Palestiniens ne fait que punir Israël. (…) Cette déclaration inutile ne fait qu’isoler Israël davantage.».

Les représailles de votre gouvernement au vote de l'Assemblée Générale de l'ONU ne s'arrêtent pas à ces annonces d'extension des colonies et du démembrement territorial d'un futur Etat Palestinien, elles sont aussi d'ordre financier. Ainsi le 2 décembre, à l'ouverture du Conseil des ministres, Youval Steinitz votre ministre des finances a annoncé la couleur: "Nous avons dit dès le début que le rehaussement du statut de la Palestine à l'ONU ne se produirait pas sans réaction de la part d'Israël" en conséquence "je n'ai pas l'intention de tranférer les taxes dues à l'Autorité Palestinienne ce mois-ci, soit 460 millions de shekels (environ 92 millions d'euros).

Afin d'anticiper votre avenir et celui de la région, cessez de donner des prétextes à vos adversaires les plus résolus. Le temps n'est-il pas venu de proposer la paix maintenant afin de ne pas désespérer et sacrifier plus encore toutes les bonnes volontés. Compte tenu des méthodes ultras de votre Gouvernement, le 23 octobre 15-11-2012 Bethlehem, West Bank.dernier, le Parlement Européen n'aurait pas dû voter le protocole relatif à l'évaluation de la conformité et l'acceptation des produits industriels (ACAA). (Voir sur ce blog "Union Européenne, un vote indigne du prix Nobel de la Paix... du 20 novembre 2012).

  

 

 

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 15:37

LA RECONNAISSANCE

Par 138 voix pour, 9 voix contre et 41 abstentions, la Palestine vient d'être admise comme Etat non membre au sein des Nations-Unies. Même si la vie quotidienne du peuple palestinien ne va pas changer, c'est un pas important vers la reconnaissance définitive de la Palestine en tant qu'Etat de droit au même titre qu'Israël. Poursuivons notre soutien.. 

46374_228191760644157_21687630_n.jpg396710_228568300606503_1056307284_n.jpg

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
29 novembre 2012 4 29 /11 /novembre /2012 18:38

PLOGOFF, LARZAC, NOTRE-DAME-DES-LANDES

MÊMES MOTS, MÊMES HISTOIRES... 

  291697 502214006479004 206059572 n

En ces temps de crises multiples, qui sont autant de symptômes de  mutation de la société qui est la nôtre, ce qui se joue autour du projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes  n’est pas une concurrence politicienne ou de bisbilles en direction d’un Premier ministre en particulier. L’enjeu est d’une autre nature, à savoir que ce type d’équipement est emblématique d’un choix de société pour les décennies à venir.

 

En quoi consiste ce choix ? Ou l’on s’inscrit dans un type de développement autour d’une croissance issue du productivisme des «Trente Glorieuses» qui se sont achevées durant les années 70, avec les enjeux climatiques et énergétiques que l’on connait depuis, ou l’on anticipe l’avenir en mettant les paroles en actes en passant concrètement de suite à la transition écologique et énergétique. François Hollande et Jean-Marc Ayrault, lors de la conférence environnementale des 14 et 15 septembre derniers n’ont-ils pas rappelé pour notre pays l’impératif de ces deux transitions en affirmant que « la crise économique et sociale que nous vivons ne se résoudrait pas sans cette perspective », nous donnant ainsi explicitement raison.

556907_502230636477341_1723608928_n.jpg

Ces déclarations qui semble-t-il en font une priorité politique obligent à être cohérent dans les choix de société qui engagent l’avenir. Désormais il s’agit d’accorder la parole et les actes, d’où implicitement l’incontournable abandon de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes dont le projet date de 1963. 

Le plus surprenant dans la posture du gouvernement et du PS, c’est de voir comment on tient le langage qui arrange. Ce sont mot pour mot,  les mêmes propos et les mêmes arguments tenus par les actuels gouvernants que ceux de Michel Debré ministre de la Défense de Georges Pompidou pour le Larzac, ou encore ceux de Michel d’Ornano ministre de l’Industrie de Giscard d’Estaing à propos de Plogoff. Quand Michel Sapin ministre du Travail qualifie de «normale» cette opération d’évacuation au prétexte que l'expulsion des sites occupés illégalement est demandée par le constructeur Vinci et que d’autres ministres n’ont rien d’autre à dire que « toutes les instances d’élus ont majoritairement voté pour ». Et alors ? La situation était à l’identique et au Larzac, à Plogoff et à propos de bien d’autres projets sans que ces équipements soient réalisés. Qu’est-ce qui oblige un gouvernement à s’entêter sur un projet du siècle dernier ? Bêtise, amour propre ou incompréhension de l’évolution du monde ?

603 370000886427810 451727419 n

L’annonce du 24 novembre par le Premier ministre de la création d’une « commission du dialogue » , la déclaration  du gouvernement qui dit que : « des interrogations subsistent malgré les concertations légales et les décisions des collectivités » et l’annonce que les travaux de défrichement sont reculés de six mois, vont bien-sûr dans le bon sens et répondent à nos propositions. En parallèle, il faudrait ordonner le retrait des forces policières. Mais attention, il ne s’agit pas de transformer le projet en « éco-aéroport » comme l’a fait Vinci dans le Gâtinais avec « l’éco-autoroute A19 »  construite sans tenir compte des trois rapports défavorables du BRGM* concernant la ressource en eau.

En traitant les opposants locaux de kystes, le ministre de l’Intérieur provoque, à l’exemple du Larzac (à l’époque nous étions traités par son homologue Raymond Marcellin « d’ennemis intérieurs »),  une épizootie de résistance sur l’ensemble du territoire. Les kystes se multiplient et ont l’intention, comme nous l’avons déjà fait dans le passé, de signifier l' opposition à ce projet par une multitude d’actions pouvant aller jusqu’à la désobéissance civile. Dans le département, cette mobilisation s’organise autour du Comité du Loiret contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes auquel Europe Ecologie-Les Verts Gâtinais participent. Les kystes sont partout....      

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 12:09

LE MAINTIEN

DES ECOLOGISTES AU GOUVERNEMENT

EST "DE PLUS EN PLUS DIFFICILE".  

Recueilli par Matthieu Ecoiffier numerisation0628.jpg

Cofondateur d’Europe Ecologie-les Verts (EE-LV), Daniel Cohn-Bendit réagit à la nouvelle journée d’affrontements entre forces de l’ordre et opposants au futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

 

Le ministre de l’Intérieur qui envoie 500 gendarmes pour éviter le «kyste» de l’occupation du site est-il dans son rôle ?

Manuel Valls est dans les gros sabots de De Gaulle. Son «kyste», c’est une version moderne de la «chienlit». Ce n’était pas intelligent à l’époque, ça l’est encore moins aujourd’hui. 500 gendarmes ou 1 000 CRS ne régleront pas ce problème de société. C’est une façon de gouverner complètement archaïque. De Mai 68 au CPE, les gouvernements n’ont donc jamais appris la leçon. J’ai défendu la participation d’EE-LV au gouvernement et soutenu les initiatives de François Hollande pour réorienter l’Europe. Mais la manière dont cela se passe à Notre-Dame-des-Landes rend de plus en plus difficile le maintien des écologistes au gouvernement. Je note que le Président se montre sensible aux mouvements. Il a eu le sentiment qu’il fallait donner des gages aux opposants au mariage homo, des gages au Medef sur le pacte de compétitivité. Mais lui et les socialistes croient que l’on peut piétiner et les écologistes et les enjeux écologiques. C’est une erreur politique que la gauche pourrait payer très cher à l’avenir

Comment sortir de ce bras de fer ? Il faut prendre exemple sur le conflit qui a eu lieu il y a deux ans en Allemagne à propos de l’enfouissement de la gare de Stuttgart. La grande majorité des élus chrétiens démocrates (CDU) et sociaux-démocrates (SPD) avait voté pour et mené à terme le processus administratif. Devant la virulence des manifestations, l’ancien ministre-président du Land Bade-Wurtemberg, qui était de droite, a nommé un médiateur, un ancien secrétaire général de la CDU passé à Attac, qui était reconnu par les deux 532123_527107083985827_1086742991_n.jpgparties. Il a organisé un débat public pendant trois semaines, retransmis par la télévision locale. Et proposé un referendum. Les partisans de l’enfouissement de la gare ont gagné. Comme ce sont les verts et les sociaux-démocrates qui ont remporté ensuite les élections dans ce Land, ce sont eux qui gèrent ce chantier mais dans un climat pacifié. A la fin des années 60, l’ancien chancelier social-démocrate Willy Brandt avait lancé un vibrant «il faut toujours relancer les défis d’une nouvelle démocratie». Hollande, Ayrault et Valls sortiraient grandis s’ils permettaient aux partisans et opposants de confronter publiquement leurs arguments. Que l’UMP cherche un médiateur est rocambolesque. Qu’il en faille un à Notre-Dame-des-Landes est dramatique, car cela met en jeu la crédibilité et l’intelligence de ce gouvernement.

Pour l’exécutif, cette nouvelle plateforme aéroportuaire est un moteur de croissance…

Avec Rennes et Nantes à deux heures de TGV de Roissy, vu l’évolution du trafic aérien, l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes est un non-sens économique et écologique. Arrêtons avec cette obsession d’une croissance qui n’est pas au rendez-vous et ne le sera jamais.

Le 3 décembre, François Hollande et Mario Monti doivent se rencontrer pour relancer le projet de ligne à grande vitesse Lyon-Turin. Allez-vous ouvrir un front sur ce dossier ?

Il faut remettre en débat tous les grands projets à la lumière des finances de l’Etat et des débats dramatiques qui ont lieu sur le budget européen. Croire que la France se fera financer Iter [projet de réacteur, ndlr], le tunnel Lyon-Turin et la PAC par le budget européen, c’est croire au père Noël. »

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 10:11

NOTRE-DAME-DES-LANDES

551515_4441487869555_1106577832_n.jpg

CONTRE CA : Orléans mobilisation générale devant la Préfecture, 181 rue de Bourgogne ce samedi 24 novembre à 14h en réaction aux expulsions qui ont eu lieu hier et toujours en cours ce matin sur la ZAD de Notre-Damedes-Landes et à la consommation effrénée de terres agricoles ! Bien évidement cette mobilisation ne fait que de débuter dans le Loiret, à suivre:

Comité du Loiret contre l'aéroport Notre-Dame-des-Landes:

courriel, comité45NDDL@orange.fr  et dans le Gâtinais, eelvgroupegatinais@gmail.com

Destructeur car il occuperait 2000 hectares de terres agricoles bocagères d’une biodiversité exceptionnelle, alors que notre pays subit un recul accéléré des terres arables disponibles. Il met en péril une des dernières zones humides de la région et va à l’encontre de la Loi sur l’Eau. Ce projet d'un autre siècle va à l'encontre des politiques de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui, seules, peuvent limiter les conséquences désastreuses du réchauffement climatique.

Imposé car ce projet d’un autre temps (il a été initié en 1963 !) est, à en croire les sondages successifs, rejeté à chaque fois par une majorité d’habitants de la région (60% contre selon Presse Océan). L’inexcusable brutalité, 72125_4907044841768_1337482505_n.jpgreflet du mépris dans lequel est tenue la population, révèle l’autisme de barons locaux désireux, en dépit du bon sens, de laisser impérativement leur empreinte sur le terrain, fût-elle nuisible, destructrice et dépassée avant même d’être réalisée.

Inutile car l’aéroport de Nantes Atlantique n'est pas saturé et ne connaît pas de problème de sécurité. L'alternative d'une réorientation de la piste de l’aéroport actuel supprimerait le survol de Nantes et les nuisances sonores qu’il engendre. Une étude réalisée par un cabinet indépendant pour le compte du CEDPA (Collectifs d’Elus qui Doutent de la Pertinence de l’Aéroport de Notre Dame des Landes) remet en cause l’utilité publique du projet et son intérêt économique. Les exemples de Mirabel au Canada ou de Ciudad Real en Espagne attestent qu'un nouvel aéroport n'apporte pas le développement économique annoncé.

Coûteux car, à un moment où le gouvernement n'a que la réduction des déficits à la bouche et alors que l'urgence sociale gagne du terrain, rien ne peut justifier de détourner des centaines de millions d'euros vers une infrastructure dont l'utilité sociale n’est pas démontrée. Le recours à un partenariat public privé laisse tous les bénéfices de cette opération à une seule entreprise, Vinci, en lui garantissant un retour sur investissement exorbitant. On peut légitimement s'étonner que cette même entreprise emploie aujourd'hui l’ancien préfet de Loire Atlantique, après que celui-ci a joué un rôle dans l'attribution du contrat.

Et chez nous ? Le Loiret connaît aussi de nombreux projets d'infrastructures inutiles et coûteuses faisant suite à la catastrophique autoroute A19, également concédée au groupe Vinci. Les terres agricoles et les finances des collectivités locales du Loiret sont aujourd'hui menacées par un projet de deuxième ligne grande vitesse Paris-Lyon, par de multiples projets routiers, notamment de nouveaux franchissements de la Loire ou encore par le projet d'Arena à Orléans.

Voilà pourquoi les membres de ce comité et les organisations qui les soutiennent sont solidaires de la lutte contre l'aéroport de Notre-Dame des Landes. Ce projet, exclusivement en faveur d’une multinationale et au détriment des populations, est le symbole de l'absurdité d'un développement productiviste aveugle qu'il faut abandonner. Il doit être définitivement enterré. C'est un enjeu national.

553682 4914922998717 2085969209 nLes paysans de Notre-Dame-des-Landes et leurs nombreux soutiens montrent au contraire l'exemple d'une vie riche en échanges et solidarité en développant de « petits projets utiles » : agro écologie, AMAP, circuits courts, monnaies locales, habitats groupés et écologiques, préservation des semences paysannes… Nous soutenons leur résistance et nous sommes révoltés par la répression, la violence et les expulsions que le gouvernement a choisi d'employer depuis quelques semaines ainsi que l'acharnement du premier ministre,  Jean-Marc Ayrault, à poursuivre ce projet.

Contre tous les grands projets inutiles, multiplions les petits projets utiles !

 

Collectif citoyen soutenu par les organisations suivantes (première liste) : ATTAC 45, Terre de liens Centre, Europe Écologie Les Verts Gâtinais, Europe Écologie Les Verts Orléanais, Groupe Gaston Couté (Fédération anarchiste), Nouveau parti anticapitaliste, Parti de Gauche.

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Société
commenter cet article
23 novembre 2012 5 23 /11 /novembre /2012 09:41

Raids-sur-Gaza.jpg

Grande Manifestation à MONTARGIS 

24 Novembre 2012, Place du Pâtis à 15 heures

 

POUR UNE PAIX DURABLE

DANS UNE PALESTINE LIBRE !

Solidarité avec Gaza et le peuple Palestinien,

En finir avec le blocus de Gaza et l'apartheid israëlien,

Reconnaissance sans délais de l'Etat Palestinien à l'ONU.

Le gouvernement israélien répète ses actes de barbarie dans la Bande de Gaza. Depuis l’agression «Pilier de défense» commencée le 14 novembre dernier, plus de 150 personnes ont péri, dont des familles entières, et 1000 ont été blessées parmi lesquels des journalistes.

Dans la plus grande prison à ciel ouvert du monde qu’est la Bande de Gaza, ses habitants sont les cibles permanentes des bombes aveugles lâchées par Israel... écoles, stades, maisons, mosquées, postes de police, locaux de la Presse internationale sont laminés.

Israël détruit aussi la solidarité entre Palestiniens en blessant ou en tuant des manifestants non violents de Cisjordanie apportant leur soutien à leurs frères gazaouis. Des citoyens israéliens, révoltés contre cette politique, sont engagés auprès du peuple palestinien.

550847_520385134652776_985755062_n.jpg QUE FAIT LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE ?

Elle se tait depuis trop longtemps.

Par son silence elle devient complice des actes criminels d'Israël

Exigeons de l'Europe et de notre gouvernement la fin durable des violences, et des

garanties internationales, pérennes, de l’accord de trêve. .

Exigeons de nos gouvernants qu’ils soutiennent ouvertement la reconnaissance de l'Etat palestinien à L'ONU.

Exigeons dIsraël qu’il respecte le Droit International, les Droits de l’Homme et les

résolutions de l’ONU. .

Exigeons larrêt de loccupation et de la colonisation de la Palestine

__________________________________________________________________________________

A l’appel d’AGIR POUR LA PALESTINE, MRAP, Artisans du Monde, AMD du Gâtinais, Assoc. Partage, FSU Montargois, PCF section Chalette et du Montargois, élus communistes et Républicains de Châlette, Europe Ecologie-Les Verts Gâtinais…

 

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 15:59

550832_535218279839738_1672073114_n-copie-1.jpg ACAA - ACCORD UE-ISRAËL...

Le 23 octobre 2012, le parlement européen vient d'approuver ACAA*, le protocole relatif à l’évaluation de la conformité et l’acceptation des produits industriels UE-Israël. Après avoir voté contre les eurodéputés (es) EELV dénoncent le jour même cet Accord UE-Israël. Hélas ils ne pensaient sans doute pas être rattrapés (es) aussi vite par l’actualité à Gaza.

 

Qu’ont dit les élus EELV ?

 

Pour Yannick Jadot, député européen:

" L'accord tel qu'adopté par le Parlement européen ne garantit pas que les produits qui arriveront sur notre marché ne soient pas fabriqués, pour partie, dans les colonies, contrairement aux dispositions du droit européen. Au moment où le chef du gouvernement, Netanyahu, vient d'annoncer un projet de légalisation des colonies sauvages et d'extension des implantations en Cisjordanie dans la perspective des élections du 22 janvier 2013, le Parlement européen vient d'envoyer un mauvais signal qui va évidemment être perçu pendant cette campagne comme un soutien à la politique de Netanyahu. "

 

Nicole Kiil-Nielsen, députée européenne, membre de la Commission des Affaires étrangères a exprimé son indignation :

 "ACAA n'est pas un simple accord technique, c'est le renforcement des relations UE/Israël. Donner notre consentement à ACAA c'est admettre et encourager la colonisation illégale des territoires palestiniens, c'est admettre et encourager le blocus illégal et inhumain de Gaza. L'UE ayant déclaré que la colonisation israélienne est un obstacle à la paix, l'adoption de ACAA devra par souci de cohérence nous amener à refuser le prix Nobel de la paix."

 

L'ensemble des élus EELV au parlement européen a voté contre l'accord ACAA.

 

*ACAA en bref

Une fois approuvé par le parlement européen et entré en vigueur, ACAA - « le protocole relatif à l’évaluation de la conformité et l’acceptation des produits industriels » - va être annexé à l'accord d'Association UE-Israël. Malgré son aspect technique, ce protocole représente une intensification importante des relations de l’Union européenne avec Israël, et marque un premier pas vers l'intégration d’Israël au sein du marché unique européen en prévoyant le libre accès des produits industriels sur les marchés respectifs des deux parties.

 

Il n’existe aucune garantie que cet accord ne concernera pas les produits des colonies. Lors de ses interventions devant la commission INTA et devant la plénière du Parlement juillet, le commissaire européen au commerce M. De Gucht n'a pas donné des garanties suffisantes qui limiteraient le champ de compétence de l’autorité certificatrice israélienne au territoire israélien reconnu internationalement (frontières de 1967). Cela signifie clairement qu’aussi longtemps que cette grave lacune juridique ne sera pas prise en compte, l'accord ACAA couvrira aussi les territoires occupés.

 

Cela est en contradiction avec le droit international, avec la position de l'Union qui condamne la politique israélienne de colonisation, la qualifiant d'illégale et enfin, avec la décision de l'UE de 2009 de geler le rehaussement de ses relations avec Israël (après l'opération Plomb durci contre Gaza).

 

Repost 0
Publié par BURGUNDER Jean-Luc - dans Politique
commenter cet article

Présentation

  • : le blog de Jean-Luc BURGUNDER
  •   le blog de Jean-Luc BURGUNDER
  • : Au-delà de mes opinions écologistes et de mon engagement depuis 1970, je suis libre de ma pensée et un citoyen comme les autres. J'ai mes certitudes, mes doutes, mes questionnements, mes coups de cœur, mes espoirs, mes colères et une curiosité toujours en éveil. De plus, sur ce blog, je ne me limite pas à la politique institutionnelle mais élargi ce périmètre à toutes les dimensions de la vie. La politique n’est-elle pas la vie de la citée ?
  • Contact

Rechercher

Edward Hopper

L'expo est terminée, les oeuvres restent....numérisation0781

numerisation0782.jpg

PUSSY RIOT, RESTONS MOBILISES JUSQU'A LEUR LIBERATION

 

Nadejda Tolokonnikova (22 ans), Ekaterina Samoutsevitch (29 ans), et Maria Alekhina (24 ans), quasiment inconnues jusqu'alors, ont été condamnées le 17 août 2012 à deux ans de détention en camp pour «hooliganisme» et «incitation à la haine religieuse» pour avoir chanté en février, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une «prière punk» d'une minute trente dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, demandant à la Sainte Vierge de «chasser Poutine». Cinq des dix chanteuses du Groupe Pussy Riot ont pris part à l'action, trois ont été arrêtées, les deux autres sont en fuite... Elles ont fait appel du jugement. Les artistes français sont restés d'une discrétion étonnante.

 

542375 4005555250810 157558470 n

Nadejda Tolokonnikova

Liste Des Pages

VIème République, 1980 une idée part, 2012 une idée...

numerisation0344.jpg

 

C'est au "Club de la Presse" d'Europe 1, le 30 novembre 1980, que Brice Lalonde, candidat aux présidentielles de 1981 de l'ensemble des écologistes, demande un changement de Constitution et le passage à une VIème République. Depuis 32 ans les écologistes n'ont eu de cesse de réclamer cette nouvelle Constitution. Aujourd'hui, après nous avoir raillés durant trois décennies, il y a tous ceux qui défilent en appellant de leurs souhaits l'avènement de cette fameuse VIème, comme quoi au bout de tout ce temps la victoire des idées nous revient. Ci-dessus la couverture d'ECOLOGIE n°333 de janvier 1980 (journal que j'animais). Pour en savoir plus sur ce blog, allez à mars 2007, bonne lecture.

Catégories

Prendre l'air...

2012-08-06--Bretagne-5-062.JPG

L'info d'hier et d'aujourd'hui

numérisation0756

 

En 1970, l’information militante écologiste ne passe pas, c’est le blocage dans les médias nationaux et plus encore régionaux. Outre le mépris de cette « grande presse », la communication et la liaison entre la multitude des groupes écologistes sont inexistantes à l’exception des écrits et des notes de Pierre Fournier dans Charlie Hebdo et des bonnes adresses dans le mensuel Actuel.

 

Le « Tout passe » est la formule clé qui fait toute l’originalité de l’APRE. L’équipe technique de Montargis se contente alors de rassembler les informations envoyées par les groupes ou individus, de les classer, les présenter, les envoyer aux abonnés et à l’ensemble de la presse. « Tout Passe », même parfois les réflexions les plus saugrenues, mais l’APRE est un lieu d’expression ouvert à tous, sans exclusive idéologique, culturelle ou spirituelle, sans qu’aucune sélection ne soit opérée. Avec les moyens de l’époque, nous étions déjà dans la démarche et l’esprit des réseaux sociaux d’aujourd’hui, la technologie en moins.

 

Le projet n’est pas journalistique. Le rôle assigné à cette Agence de Presse est de collecter toute information touchant à l’écologie, aussi bien celles militantes que celles du domaine scientifique. Les sources proviennent de tout groupe ou mouvement, de toute association ou personne, intéressés par une diffusion et une circulation plus large de l’information écologique. Il s’agit alors de transmettre toutes les informations réunies, seule liaison hebdomadaire au service des militants et pour sensibiliser les grands médias à l’écologie dont ils ne parlent jamais. Il faut dire que tous les grands journaux et autres médias (radios, télés) sont destinataires d’un ou plusieurs exemplaires gratuits pour des journalistes ciblés Ces services de presse gratuits sont considérés comme un acte militant. De même, toutes les informations insérées dans le bulletin sont gratuites, et seul le montant des abonnements permet au bulletin de l’APRE d’être publié et expédié chaque semaine.

numérisation0176

Le numéro d'avril 1979 d'ECOLOGIE annonce à sa " une" l'accident nucléaire de Three Mile Island, et également Europe Ecologie qui annonce sa candidature aux élections européennes du mois de juin. Les Ecologistes ont obtenu 7,4% aux élections cantonales.

 

Le numéro de mai 1986, c'est la catastrophe de Tchernobyl en URSS. Aujourd'hui c'est Fukushima au Japon. L'actualité d'hier ne cesse de rattraper celle d'aujourd'hui. C'est pourquoi , alors que de 1973 à 1992, durant 20 ans, j'ai créé et animé des structures d'éditions, de production et de diffusion de la presse écologiste (Agence Presse Ecologie et Ecologie), 462 numéros parus, 30 dossiers et livres thématiques dont le premier ouvrage généraliste sur l'énergie solaire en France (1976), j'ai décidé de réouvrir cette presse et vous en faire partager les bons morceaux, non pas par nostalgie, mais simplement pour comparer et faire ressurgir ce qui fut un investissement financier important, un réseaux de compétences, de talents, d'intelligence collective et de solidarité. C'est incroyable ce que pour l'écologie, l'actualité d'aujourd'hui colle à celle d'hier. C'est pourquoi lorsque l'information le justifiera,  je vous livrerai des illustrations ou des articles parus durant ces 20 ans de l'APRE et d'ECOLOGIE. Vous serez surpris.

numérisation0175

Tourner manège...

2012-08-06 Bretagne 5 022