Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 janvier 2008 6 19 /01 /janvier /2008 10:52

Pourquoi n’affiche-t-il pas
qu’il est UMP ?


Blog-Door.jpg
Oui pour les députés-maires

C’est Nicolas Sarkosy, Président de la République, qui lui-même a décidé de faire des élections municipales un test national et s’engage très puissamment dans la campagne à Paris comme si il n’existait pas une candidate UMP désignée… Mais ne veut-il pas être partout ?

Les Français(es), dans leur grande sagesse sont très majoritairement plutôt pour des scrutins locaux non politiques. Néanmoins, c’est plus délicat dans le cas minoritaire des députés-maires, ce qui est la réalité de Montargis. D’un côté, M.Door (UMP) gère Montargis, mais de l’autre il vote depuis 2002 toutes sortes de lois qui n’améliorent pas la vie d’une très large majorité des Montargois(es). Chaque matin aux informations, ils apprennent une mauvaise nouvelle les concernant directement (exemple : le livret d’épargne). Si le Président Sarkosy fait voter au député Door une augmentation de 206% de son pouvoir d’achat, qu’en est-il de celui des Français (Montargois) alors que ne cessent d’augmenter les produits de consommation courante en 2007 ? Pâtes Barilla 32,29% ; 22,85% pour les œufs Lustucru ; 18,71% pour l’Activia de Danone et au total environ 8% sur les produits agro-alimentaires toutes marques confondues. Avec le retour annoncé de l’inflation par la ministre de l’économie Mme Lagarde, qu’en sera-t-il dans quelques mois du pouvoir d’achat des salariés en situation de précarité et des ménages modestes ? Que dire des petits retraités ? Après les municipales, M.Door votera l’augmentation des points de TVA (2% ?) pour renflouer les caisses vides de l’Etat, dixit M.Sarkosy ou en faillite comme le dit autrement M.Fillon.

Les prix de l’énergie explosent (le carburant ou le gaz). Plus de 4% pour le gaz depuis le 1er janvier et plus encore durant 2008. Sans doute son prix n’avait-il pas bougé depuis 18 mois, mais juste avant, en deux ou trois fois il avait augmenté de 24% Que dire encore du déremboursement massif des médicaments et des fameuses franchises médicales qui pénalisent depuis le 1er janvier, de plus en plus les malades et créé des soins à plusieurs vitesses. La maladie n’est pas le privilège de l’âge et peut frapper chacun d’entre-nous à tout moment. Dans ce domaine plus que jamais, la solidarité doit être maintenue comme socle de toute réforme nécessaire. Que dire enfin de la sous dotation de l’hôpital public et au-delà des mots du président et de la ministre, de la non-reconnaissance des personnels ?

M.Sarkosy et l’UMP M.Door étaient aux présidentielles et aux législatives les champions du « pouvoir d’achat » et du « travailler plus ». Chacun peut apprécier sa réalité car il ne suffirait pas d’ journal quotidien pour établir l’état des lieux du pays gouverné par l’UMP depuis…6 ans, et au-delà des paroles bavardes d’un président engagé dans une fuite en avant et qui trompe son monde à la manière d’un camelot. Paroles, paroles, paroles, chantait Dalida.

Avec un déficit commercial record de la France (40 milliards d’Euros en 2007) alors qu’avec le même euro et le même coût du pétrole, l’Allemagne dégage un excédent historique, le « travailler plus pour gagner plus » est un mirage et une illusion. Le malaise est ailleurs. Pour la baisse du chômage, il faut savoir qu’en 2007, l’UMP a fait changer les indicateurs de comptage. On est vite dans le trucage. De plus, où on disparu les travailleurs pauvres ? Sur le Grenelle de l’environnement au-delà des apparences, nous pouvons annoncer qu’il y a un « OGM » d’avant les municipales et qu’il y aura d’ici quelques mois celui d’après, et pas forcément le même. Explication : il y a plus de citadins que de ruraux et les votes politiques aux municipales se feront plus dans les zones urbaines que rurales.

En tant que maire de Montargis, M.Door a réalisé les projets votés et signés par ses prédécesseurs et avec les financements déjà obtenus par eux, à savoir la médiathèque, la rénovation du Pâtis, l’entrée Nord de Montargis, la maison des Associations, etc…On fera l’inventaire en temps voulu. De la même manière, le multiplexe des cinémas au bord du canal était acté avant son arrivée. Dernier point, je remercie M.Door de son calendrier 2008 qui lance sa campagne électorale pour les municipales, mais afin de ne pas embrouiller les électeurs, il devrait avoir l’honnêteté politique d’afficher sa couleur et de dire qu’il est UMP, afin que chacun apprécie ses votes de député et les retombées négatives dans sa vie quotidienne à Montargis, classes moyennes comprises.

 

  On apprend dans Le Canard enchaîné que l'homme qui justifiait sa faramineuse augmentation de 206% par un souci de transparence perçoit toujours depuis le 6 mai son salaire de ministre de l'Intérieur ! Bling-bling. On se souvient de l' augmentation du salaire présidentiel que s'était généreusement accordé Nicolas Sarkozy. Elle se justifiait par une volonté de "plus de transparence". Du moins avait-il osé le prétendre - mais n'est-il pas celui-qui-ose-tout ? La bonne blague ! En fait de transparence, on a d'abord eu droit à la valse des chiffres : la majorité a commencé par évoquer 140% d'augmentation, avant de corriger à 172, jusqu'à ce qu'on s'aperçoive, grâce aux calculs précis de certains députés de l'opposition, que l'augmentation était en réalité de 206 % ! Le Président lui-même, pris la main dans le sac, en flagrant délit d'enrichissement personnel non justifié - il est déjà logé, blanchi et nourri dans le luxe inouï de notre monarchie républicaine -, avait tenté de noyer le poisson. De son explication embrouillée ressortait que Jacques Chirac, en plus de son salaire de Président, touchait un complément en retraites variées, pour lesquelles il avait cotisé durant sa carrière politique. Et que les Français ne le savaient pas et qu'il fallait désormais que tout se sache. On ne voit pas du tout la pertinence de l'argument mais passons. Ce qu'avait oublié de nous dire Sarko-la-transparence à ce moment-là, c'est que lui-même, depuis mars et jusqu'à maintenant, avait demandé - et évidemment obtenu - de continuer à percevoir son... salaire de ministre de l'Intérieur ! La bombe explose dans l'édition d'hier du Canard enchaîné, relayée par Politique.net . Explication : pour permettre à un ministre de retrouver un emploi, le versement de son salaire est en effet maintenu durant 6 mois, c'est la règle. Sarkozy ayant démissionné en mars, il aurait dû cesser de le toucher au 1er octobre, à condition de ne pas avoir trouvé le moindre boulot depuis le mois de mars, or il est président de l'U.M.P. et touche donc un maximum de ce côté là ! ! ! Or il a demandé à ce que cette rémunération de ministre de l'Intérieur, soit prolongée jusqu'au 1er janvier 2.008, jour d'entrée en vigueur de son augmentation officielle de 206%. Au nom de quelle justification ? Peut-être faut-il chercher du côté de Pierre Lellouche, inénarrable conseiller de Sarkozy, qui trouvait anormal que le Président soit payé comme " un petit cadre moyen". Vous en connaissez beaucoup, des petits cadres moyens à 7.500 euros nets (d'argent de poche) ? La droite qui voudrait réconcilier les Français avec l'argent n'a aucune idée de la réalité du pays, aveuglée par son fol appât du gain: nouvelle illustration après celle donnée par Jean-François Copé, alors ministre du budget, pour qui les classes moyennes émargeaient à 4000 euros nets par mois ! Le même Copé qui cumule avec ses rémunérations d'élus un salaire d' avocat dans un cabinet d'affaires... Pour revenir enfin au sujet, en résumé, Nicolas Sarkozy, l'homme qui reprochait à son prédécesseur de toucher en catimini ses retraites en plus de son salaire de Président, justifiant ainsi sa propre augmentation, touche depuis le 6 mai non 7500 euros, rémunération normale du Président, mais 11 500 euros nets, en ayant conservé son salaire de ministre de l'Intérieur - qu'il n'est plus depuis fin mars. En toute opacité : qui l'eût su sans la révélation du Canard ? Ajoutons qu'il ne s'agit pas de divagations de la part du palmipède puisque l'Élysée a... confirmé l'information ! " Ensemble, tout devient possible" : là-dessus au moins, Sarkozy ne mentait pas. Sarko ça rime avec escroc ! Et ça s'ajoute à la corruption : Pour mémoire, Bolloré a d'énorme contrats avec les ministères (en particulier l'Intérieur) et Sarko ne pouvait l'ignorer en mais 2.007, quand il naviguait sur le yacht Bolloré et voyageait dans le Falcon Bolloré ! ! ! Il s'agissait donc bien de corruption ! ! ! Dans d'autres pays voisins, Sarko, rien que pour 1 seul de ces 2 délits serait obligé de démissionner ! ! ! Partagez les infos, autours de vous !Phrase de Pascal : L'idée est d'associer le plus grand nombre de citoyen(ne)s à la circulation d'informations souvent peu ou mal diffusées par les médias de masse. Et ainsi de constituer un réseau informel capable de fédérer nos ressources en tout genre afin d'améliorer sur un mode unitaire notre capacité d'action et de réaction. Aussi, n'hésitez pas à faire suivre ces messages.

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Burgunder - dans Politique
commenter cet article

commentaires

didier 01/02/2008 23:16

je pense que door veut uniquement jouer la carte du paternalisme

Toc 22/01/2008 19:34

"ASSEZ DE MENSONGES ! VOUS AVEZ LE DROIT DE SAVOIR CAR C'EST VOUS QUI PAYEZ !  INCROYABLE !  L'ISF de SARKOZY !  La Direction des Services Fiscaux vient de le confirmer !  SARKOZY ne paye aucun impôt depuis plus de 12 ans ....  Alors que depuis son élection ses revenus se décomposent ainsi :  Indemnité mensuelle du Président de la République : .......................        24 874, 55 €  Retraite de député ( à vie )..................................................................................9 298,21 €  Retraite de ministre ( à vie et convertible après son décès en rente viagère pour ses héritiers,  Les petits Sarko sont tranquilles ... ) : ...................................................      8 776, 34 €  Retraite de maire de Neuilly ( à vie ) : ..................................................   6 241, 92 €  Soit un total mensuel plutôt gentil de : ..........................................             49 191,02€ !!!La misère en somme !Et quelle somme !Même si, tout à fait légalement, 30 % de ces revenus ne sont pas imposables, Il reste tout de même à notre agité de l'Elysée un revenu imposable mensuel de : 34.435 ,71 € !!! On se demande où Cecilia est partie trouver mieux ! Mais sur ces petites rentes, Sarko ne paye plus aucun impôt, malgré les réclamations Qui lui sont faites depuis 1995 !!! Et ce n'est pas tout ! Sarko a déclaré pour l'ISF un patrimoine de 1.576.394 €, juste avant l'élection présidentielle. Or il est propriétaire, outre de trois assurances-vie totalisant 897.654 €, De : 1 appartement de 340 m2 à Neuilly, 3 studios de rapport dans le 6ème, 1 résidence d'été de 11 pièces et 13.000 m2 de terrain à côté d'Ajaccio ( son intérêt pour la Corse n'est pas .... désintéressé... ), 1 appartement pour les sports d'hiver au dessus de Chamonix ( 120 m2 )  Sans compter quelques jolies collections de tableaux non assujetties à l'I.S.F.... Inutile de valoriser ces babioles !Le tout ne dépasse sûrement pas 1.576.394 € ..... Vous qui peinez sous le labeur et les charges,

Toc 22/01/2008 19:29

C’est pourtant évident qu’il y a une différence entre un député-maire et les autres maires. Le député vote des lois qui touchent la vie des administrés des villes, à Montargis comme les autres villes qui ont des députés UMP et actuellement bonjour les dégâts. Le maire de Montargis (Jean-Pierre Door) ne peut en aucun cas être le pompier comme maire alors qu’il est pyromane à l’Assemblée nationale. Les habitants de Montargis doivent prendre conscience que leurs difficultés quotidiennes ne viennent pas de nulle part et que leur maire n’est pas étranger à leur situation et à leur pouvoir d’achat.

xav45 21/01/2008 07:32

Il ne faut pas melanger trop car n'a rien à voir avec municipale de Montargis

Présentation

  • : le blog de Jean-Luc BURGUNDER
  •   le blog de Jean-Luc BURGUNDER
  • : Au-delà de mes opinions écologistes et de mon engagement depuis 1970, je suis libre de ma pensée et un citoyen comme les autres. J'ai mes certitudes, mes doutes, mes questionnements, mes coups de cœur, mes espoirs, mes colères et une curiosité toujours en éveil. De plus, sur ce blog, je ne me limite pas à la politique institutionnelle mais élargi ce périmètre à toutes les dimensions de la vie. La politique n’est-elle pas la vie de la citée ?
  • Contact

Rechercher

Edward Hopper

L'expo est terminée, les oeuvres restent....numérisation0781

numerisation0782.jpg

PUSSY RIOT, RESTONS MOBILISES JUSQU'A LEUR LIBERATION

 

Nadejda Tolokonnikova (22 ans), Ekaterina Samoutsevitch (29 ans), et Maria Alekhina (24 ans), quasiment inconnues jusqu'alors, ont été condamnées le 17 août 2012 à deux ans de détention en camp pour «hooliganisme» et «incitation à la haine religieuse» pour avoir chanté en février, encagoulées, avec guitares et sonorisation, une «prière punk» d'une minute trente dans la cathédrale du Christ-Sauveur à Moscou, demandant à la Sainte Vierge de «chasser Poutine». Cinq des dix chanteuses du Groupe Pussy Riot ont pris part à l'action, trois ont été arrêtées, les deux autres sont en fuite... Elles ont fait appel du jugement. Les artistes français sont restés d'une discrétion étonnante.

 

542375 4005555250810 157558470 n

Nadejda Tolokonnikova

Liste Des Pages

VIème République, 1980 une idée part, 2012 une idée...

numerisation0344.jpg

 

C'est au "Club de la Presse" d'Europe 1, le 30 novembre 1980, que Brice Lalonde, candidat aux présidentielles de 1981 de l'ensemble des écologistes, demande un changement de Constitution et le passage à une VIème République. Depuis 32 ans les écologistes n'ont eu de cesse de réclamer cette nouvelle Constitution. Aujourd'hui, après nous avoir raillés durant trois décennies, il y a tous ceux qui défilent en appellant de leurs souhaits l'avènement de cette fameuse VIème, comme quoi au bout de tout ce temps la victoire des idées nous revient. Ci-dessus la couverture d'ECOLOGIE n°333 de janvier 1980 (journal que j'animais). Pour en savoir plus sur ce blog, allez à mars 2007, bonne lecture.

Catégories

Prendre l'air...

2012-08-06--Bretagne-5-062.JPG

L'info d'hier et d'aujourd'hui

numérisation0756

 

En 1970, l’information militante écologiste ne passe pas, c’est le blocage dans les médias nationaux et plus encore régionaux. Outre le mépris de cette « grande presse », la communication et la liaison entre la multitude des groupes écologistes sont inexistantes à l’exception des écrits et des notes de Pierre Fournier dans Charlie Hebdo et des bonnes adresses dans le mensuel Actuel.

 

Le « Tout passe » est la formule clé qui fait toute l’originalité de l’APRE. L’équipe technique de Montargis se contente alors de rassembler les informations envoyées par les groupes ou individus, de les classer, les présenter, les envoyer aux abonnés et à l’ensemble de la presse. « Tout Passe », même parfois les réflexions les plus saugrenues, mais l’APRE est un lieu d’expression ouvert à tous, sans exclusive idéologique, culturelle ou spirituelle, sans qu’aucune sélection ne soit opérée. Avec les moyens de l’époque, nous étions déjà dans la démarche et l’esprit des réseaux sociaux d’aujourd’hui, la technologie en moins.

 

Le projet n’est pas journalistique. Le rôle assigné à cette Agence de Presse est de collecter toute information touchant à l’écologie, aussi bien celles militantes que celles du domaine scientifique. Les sources proviennent de tout groupe ou mouvement, de toute association ou personne, intéressés par une diffusion et une circulation plus large de l’information écologique. Il s’agit alors de transmettre toutes les informations réunies, seule liaison hebdomadaire au service des militants et pour sensibiliser les grands médias à l’écologie dont ils ne parlent jamais. Il faut dire que tous les grands journaux et autres médias (radios, télés) sont destinataires d’un ou plusieurs exemplaires gratuits pour des journalistes ciblés Ces services de presse gratuits sont considérés comme un acte militant. De même, toutes les informations insérées dans le bulletin sont gratuites, et seul le montant des abonnements permet au bulletin de l’APRE d’être publié et expédié chaque semaine.

numérisation0176

Le numéro d'avril 1979 d'ECOLOGIE annonce à sa " une" l'accident nucléaire de Three Mile Island, et également Europe Ecologie qui annonce sa candidature aux élections européennes du mois de juin. Les Ecologistes ont obtenu 7,4% aux élections cantonales.

 

Le numéro de mai 1986, c'est la catastrophe de Tchernobyl en URSS. Aujourd'hui c'est Fukushima au Japon. L'actualité d'hier ne cesse de rattraper celle d'aujourd'hui. C'est pourquoi , alors que de 1973 à 1992, durant 20 ans, j'ai créé et animé des structures d'éditions, de production et de diffusion de la presse écologiste (Agence Presse Ecologie et Ecologie), 462 numéros parus, 30 dossiers et livres thématiques dont le premier ouvrage généraliste sur l'énergie solaire en France (1976), j'ai décidé de réouvrir cette presse et vous en faire partager les bons morceaux, non pas par nostalgie, mais simplement pour comparer et faire ressurgir ce qui fut un investissement financier important, un réseaux de compétences, de talents, d'intelligence collective et de solidarité. C'est incroyable ce que pour l'écologie, l'actualité d'aujourd'hui colle à celle d'hier. C'est pourquoi lorsque l'information le justifiera,  je vous livrerai des illustrations ou des articles parus durant ces 20 ans de l'APRE et d'ECOLOGIE. Vous serez surpris.

numérisation0175

Tourner manège...

2012-08-06 Bretagne 5 022